Les petits producteurs d'oeufs en colère

Ecrit par

Depuis quelques mois, les cours de l'œuf ont chuté, ce qui provoque la colère des producteurs bretons. Ils comptent ne pas laisser cette affaire s'étouffer dans l'œuf !

Tout le monde le sait, on ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs. Ça, les producteurs d'œufs bretons l'ont bien compris. Pendant que Monoprix et Cocorette lancent une nouvelle gamme d’œufs, "le local a du bon", la semaine dernière, une trentaine de producteurs manifestaient leur colère en détruisant des centaines de milliers d'œufs à Saint-Brieuc et dans le Finistère pour protester contre la faiblesse des cours. Si ces producteurs sont aussi mécontents c'est parce que la Bretagne est la région qui produit le plus d'œuf en France. Ils réclament donc des mesures d'urgence pour tenter de faire repartir le cours des œufs à la hausse. Malgré l'important battage médiatique que leur action a provoqué, réduire leur produit phare en omelette a été largement critiqué par le public, outré de voir ces montagnes d'œufs gaspillées alors qu'elles auraient pu être données à des associations caritatives.

Les petits producteurs d'oeufs en colère

"C'est la détresse. Il y en a qui vont peut-être devoir mettre la clé sous la porte dès demain parce qu'on est dans le pic des bas prix", se justifie un de ces producteurs à l'AFP. En effet les producteurs sont obligés de vendre un lot de cent œufs pour moins 5 euros alors que cela leur en coûte 7. Une perte énorme ! La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) comprend la détresse de ces éleveurs et apporte son soutien en affirmant : "Les producteurs d'œufs français sont aujourd'hui à bout. Après avoir lourdement investi pour mettre leurs élevages aux normes "bien-être animal", ils doivent désormais faire face à une situation excédentaire, qui se traduit par une importante chute des cours et par la dénonciation de certains contrats de production. Les efforts de producteurs ne sont pas récompensés". Si les poules peuvent désormais bénéficier d'un espace de vie aussi grand qu'une feuille de papier format A4 grâce à ses nouvelles normes européennes, les producteurs eux, risquent de marcher encore un bon moment sur des œufs. Alors pour vous réconcilier avec ses coquilles, meltyFood vous propose un menu 100% œuf pour moins de 5 euros !

Les petits producteurs d'oeufs en colère
Les petits producteurs d'oeufs en colère