Les femmes sont plus sujettes au binge drinking

Ecrit par

Le binge drinking continue de faire des ravages chez les jeunes et les femmes sont les plus touchées.

En cette période de festivités, nous sommes moins attentifs aux ravages de l'alcool. En effet, ces fêtes sont un bon moyen de profiter des moments en famille. Nous ne sommes donc jamais vraiment contre un verre en plus. Alors que nous parions surtout ces jours-ci sur la détox d'après fêtes, une étude espagnole publie des résultats édifiants sur le rapport entre les hommes et les femmes avec le binge drinking. Cette tendance est d'arriver à être saoul le plus vite possible en soirée. Les jeunes sont de plus en plus touchés et ce, à n'importe quel âge.

L'université de Vigo en Espagne, par le biais du Journal of Environmental Research and Public Health, a publié les résultats de son étude sur le binge drinking. Celle-ci a été menée sur 985 étudiants et étudiantes d'âges et de cursus différents. Comptent aussi la dépendance aux drogues, au sport et le régime alimentaire. Le premier résultat est impressionnant : 56,1% des étudiantes qui mènent une vie sédentaire sont plus sujettes au binge drinking. Cela concerne 41,3% des étudiants hommes. Les garçons boivent plus souvent que les filles. Ce qui explique peut-être ces résultats calamiteux. Les chiffres s'inversent suivant les addicts aux drogues. Ce sont les garçons, avec 44,9%, qui sont plus aptes au binge drinking contre 30,9% des filles. Les étudiants devraient suivre l'exemple de Blake Lively et Bradley Cooper, ces stars qui ne boivent pas d'alcool. Qu'en pensez-vous ?

Les femmes sont plus sujettes au binge drinking - photo
Les femmes sont plus sujettes au binge drinking - photo
Source : http://www.mdpi.com/journal/ijerph