Gaspillage

Les Doggy Bag, la nouvelle obligation des restaurants

Publié par
christellecozzi
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Très courant dans les pays anglo-saxons, le doggy bag dérange encore dans l'Hexagone. Pourtant, les restaurants seront obligés de l'introduire dès le 1er janvier 2016 afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. Zoom sur des différences culturelles

Le doggy bag est une petite boîte permettant d'emporter les restes de repas que vous n'avez pas fini. Cette invention va bientôt envahir nos restaurants. Cette décision se situe dans le cadre de la loi "biodéchets", qui oblige progressivement les gros producteurs à trier et à limiter leurs déchets depuis janvier 2012 et fait partie d'une longue liste de propositions de lutte contre le gaspillage alimentaire. Selon la Commission européenne, 14% des déchets produits chaque année proviennent des restaurants, en raison notamment de l'absence de choix des portions et l'absence de doggy bag. L'objectif premier est de réduire ce gaspillage de 50% d'ici à 2025. Cependant, malgré l'utilité de cette résolution, les français sont assez réticents à son apparition. Bien que le tri et le gaspillage soient l'affaire de tous, le doggy bag n'est pas apprécié pour des raisons culturelles. Ancré dans les moeurs de la plupart des pays anglo-saxons, il provoque une certaine gêne en France, notamment à cause de son nom.

Produits de la marque TakeAway

La présence du nom "dog" (chien), gêne un tantinet les fervents admirateurs de la langue de molière. De plus, étant donné que les restaurants ne proposent pas clairement ce service, le client ose rarement le réclamer. Paradoxalement, selon un sondage réalisé par Direction régionale de l'Alimentation, de l'agriculture et de forêt de Rhônes-Alpes, 75% des français se diraient prêts à utiliser le doggy bag. D'ailleurs, sa commercialisation a été officiellement lancée. Le 7 avril dernier, la société TakeAway, proposant des boîtes cartonnées micro-ondables et des sacs pour bouteilles de vin, a signé un accord avec l'organisation patronale Umih (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie). Selon les créateurs de la start-up, ce partenariat va permettre de fournir quelques 40.000 restaurants et 10.000 hôtels affiliés à l'Umih avant la mise en place de la loi.

À lire aussi
Foodkeeper, l'appli anti-gaspi
À lire aussi
Gaspillage alimentaire, un rapport préconise de nouvelles mesures
À lire aussi
Gaspillage : Combien d'eau pour ces aliments?
À lire aussi
Gaspillage : Nouvelle loi interdisant aux supermarchés de jeter la nourriture
À lire aussi
Le food truck antigaspillage des étudiants de Ferrandi
À lire aussi
Même moisis, ces aliments se mangent
Encore plus de contenus
Food Life

Ces aliments non-périssables à avoir

En cette période de confinement, faire ses courses est devenu une activité qui nécessite plus de préparation que d'habitude. Par contre, nous vous déconseillons de faire des stocks en quantité déraisonnable. Et dans cette logique nous avons établi une liste d'articles qui ne doivent plus se retrouver à la poubelle, en effet certains produits peuvent être consommé au delà de la date recommandée de consommation.

Ces aliments non-périssables à avoir
Food Life

Les plats les plus caloriques au monde

Quand l’envie de manger se présente, rare sont ceux qui vont réussir à se contenir face à la tentation de certains plats appétissants mais surtout très gras. On connait très bien la mélodie : Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour, pratiquez une activité physique régulière, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé, évitez de grignotez entre les repas. Tout ceci perd son sens devant les plats que nous vous présentons. Voici un petit florilège des plats les plus caloriques au monde. 

Les plats les plus caloriques au monde
Les Doggy Bag, la nouvelle obligation des restaurants
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible