Les bars à pâtes ont la côte

Ecrit par

L’heure du déjeuner est encore loin et pourtant vous savez que vous avez envie de pâtes. Rassurez-vous, où que vous soyez, il y a un bar à pâtes qui n’attend que vous. Focus sur cette tendance qui à la côte.

Alors que la Casa Barilla fête les pâtes prochainement, celles-ci ont de plus en plus le vent en poupe. La faute, peut-être, à la crise qui veut nous interdire les folies culinaires sauf que grâce aux bars à pâtes, qui permettent d’allier petits budgets et bonne bouffe. Il y en a des très connus comme Mezzo di Pasta, qui a d’ailleurs lancé une nouvelle sauce, ou Nooï. Et il y a les autres, les très confidentielles (non franchisées) ou les « en développement » comme Francesca ou Il Caffé. Le plus souvent, ces spots ne sont ouverts que pendant la période du déjeuner (de 11heures à 15h30), voire à peine plus tard. En effet, ils sont situés dans des quartiers plus occupés par des bureaux, il faut bien nourrir nos amis les commerciaux ou autres comptables affamés, ou dans des coins assez touristiques.

Le gros avantage de ces bars à pâtes, c’est le prix. Il faut compter environ 8 à 9€ pour un bon menu et après cela, croyez-nous, vous n’avez plus faim. Les pâtes sont fraîches et bonnes et les formes sont originales, ras le bol des coquillettes. Ensuite, il y a toute une gamme de sauces aussi délicieuses que décalées. Il vous reste évidemment les classiques (carbonara ou pesto) mais les enseignes se démarquent vraiment par des sauces uniques comme la TPC chez Nooi ou la Vodka de Mezzo di Pasta, notre préférée. Le petit bémol, car il faut bien en trouver un, c’est que c’est souvent un peu la course et le délai d’attente peut être un peu plus long que la moyenne mais c’est vraiment dans des gros quartiers.