Le thé réduit le risque de maladies cardiaques !

Ecrit par

Une étude réalisée sur 6 000 personnes depuis le début des années 2000 prouve que cette boisson réduit les risques de maladies cardio-vasculaires. Un point de plus pour le thé !

Si vous hésitez encore entre le thé et le café en matière de bienfaits pour la santé, les premiers résultats d’une étude sur le thé viennent d’être publiés. Ces recherches effectuées depuis le début des années 2 000 aux Etats-Unis par des médecins de l’Hôpital de Baltimore nous apprennent notamment que les infusions de thé aident à réduire les risques de maladies cardio-vasculaires. Durant toutes ces années, les « cobayes » consommant du thé de façon quotidienne auraient apparemment eu 35% de risques en moins d’avoir une attaque cardiaque, un accident vasculaire cérébral, des douleurs dans la poitrine ou n’importe quelle maladie cardio-vasculaire.

Le thé réduit le risque de maladies cardiaques !

Les 6000 participants ne souffraient bien entendu pas de maladie de ce genre avant de commencer l’étude et l’évolution de leur santé a été surveillée de façon très assidue. En plus de cet avantage, cette étude et d'autres sources concordantes dont une publiée il y a quelques années dans la revue Life Enhancement prouve que le thé aiderait à réduire, voire même à supprimer, la calcification et l’accumulation de calcium dans les artères. Ce phénomène serait à la source de maladies plus ou moins graves et gênantes comme la tendinite calcifiante ou l’artériosclérose. Une très bonne nouvelle pour les buveurs de thé donc, quelques années après avoir appris que le thé vert pouvait également réduire les risques d’avoir un cancer. Si vous voulez ouvrir votre horizon des thés, apprenez la « vraie » façon de le préparer comme les anglais. Etes-vous un buveur de thé?