Le salsifis, le zoom de la rédac

Souvent boudé, voir oublié, le salsifis est un légume racine légèrement sucrée à privilégier dans nos assiettes de février. Gorgé de bienfaits il fait l'objet de notre zoom gourmand de la semaine.

À consommer exclusivement cuits, les salsifis du mois de février sont au menu de meltyFood ce week-end... Il faut bien une plante herbacée appartenant à la famille des Astéracées (n'est-ce pas...) pour déraciner le pamplemousse, le dernier zoom de la rédac ! De la famille des scorsonères, que l'on retrouve sur la plupart de nos étals, ( le vrai salsifis a une peau jaune et la scorsonère a une racine couleur noire), ce légume racine longtemps récolté à l’état sauvage comme plante médicinale aime les sols profonds, frais et humides des Pays-Bas et de la Belgique, principaux pays producteurs européens ou dans les terrains sableux du nord de la Picardie et du Loiret. Source de fibres végétales, il contribue à prévenir des maladies cardio-vasculaires et à entretenir les intestins au même titre que l’inuline, un sucre non digestible de la famille des fructanes, contenu dans sa chair contribuant ainsi au bon fonctionnement du système immunitaire.

Le salsifis, le zoom de la rédac

Riche en potassium, également source de manganèse, il renferme alors des vertus diurétiques et participe à la formation du cartilage osseux et au métabolisme du cholestérol. Doté d'une quantité impressionnante de vitamines du groupe B, peu fréquentes dans l'alimentation quotidienne, ainsi qu'en calcium et magnésium, le salsifis cru et/ou bouilli contribue au système neuromusculaire. Pour bien le choisir faites comme Ruben en cuisine pour meltyFood lors du food revolution day : préférez-le plutôt fin et ferme, un réel gage de fraîcheur. Puis conservez-le quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, enveloppé dans un papier absorbant si vous ne le pelez pas pour le faire blanchir avant de le déguster froid en salade ou bien chaud, sauté à la poêle ou encore en gratin. Fastidieux à préparer, nous vous conseillons de le conserver, mieux de le surgeler une fois pelé et cuit.

Le salsifis, le zoom de la rédac