Le poireau, le zoom de la rédac

Ecrit par

Sur nos étals toute l’année et depuis toujours, celui qu’on appelle l’asperge du pauvre ou encore le porreau ou le poireau fait l’objet de notre zoom sain et savoureux cette semaine.

Nous vous disons que les épinards étaient des alliés minceur, eh bien notez que les poireaux le sont tout autant ! Avec ses 30 kcal pour 100g, l’emblème protecteur du pays de Galles, constitué entre autres de différents composés antioxydants, tels des flavonoïdes15 et des caroténoïdes, se veut bénéfique face aux maladies cardiovasculaires, cancers et les affres du vieillissement en général. Coupés, broyés ou même écrasés les composés sulfurés font toujours leurs bienfaits tels qu’être diurétique, antiseptique et laxatif. De la même famille que l’oignon et l’ail, la plante potagère agrémente à merveille les soupes et salades de sa délicate saveur.

Pour cela, choisissez-le composé d’une tige droite, charnue, ferme. Son blanc, la partie la plus appétissante, doit être brillant, sans tache et les feuilles doivent être bien vertes. Petit, le poireau ne se conserve que quelques semaines, en revanche, le légume peut se conserver deux à trois mois à une température proche de zéro si l'humidité relative est élevée. Ces feuilles flétries, le blanc reste sain mais avant d’en arriver n’hésitez pas à le congeler une fois coupé en rondelles et blanchit. A vous les salades, soupes, gratins, quiches et même en coulis sur du poisson. Sans oublier les lasagnes et autres pâtes à la crème et aux poireaux … Autant de recettes réconfortantes bienvenues avec l’arrivée de l’automne.

Le poireau, le zoom de la rédac