Le Meilleur Pâtissier : Thomas en interview exclu "je réalise rarement deux fois le même dessert"

Ecrit par

Aujourd'hui c'est au tour de Thomas de répondre aux questions de meltyFood. L'un des 5 finalistes de l'émission Le Meilleur Pâtissier nous parle pâtisserie avec enthousiasme !

La finale de l’émission Le Meilleur Pâtissier, diffusée sur M6 , aura lieu dans seulement deux jours, mais nous n’avons pas encore fini de vous dévoilé les interview des finalistes de l’émission. Après Delphine du Meilleur Pâtissier en interview, c’est au tour de Thomas de se soumettre aux questions de meltyFood. Le technicien de laboratoire a pris le temps de répondre à nos questions, par mail. Le benjamin des finalistes avait laissé baba le jury la semaine dernière, qui aura finalement choisi de décerner le prix de meilleur pâtissier de la semaine à Thomas. Une augure favorable pour la finale ? Rien n'est joué, on sait combien une pâtisserie ratée peut facilement coûter la victoire .. Et si la pâtisserie de Thomas vous a alléché, le jeune homme tient un blog intitulé Un goût de trop peu où vous pourrez retrouver quelques unes de ses gourmandes recettes !

Le Meilleur Pâtissier : Thomas en interview exclu "je réalise rarement deux fois le même dessert"

meltyFood : Quel est votre premier souvenir pâtissier ?

Thomas : C’était avec ma mère quand j’étais jeune. Au départ, elle me faisait simplement battre les blancs d’œufs en neige, puis elle retournait le plat au-dessus de ma tête pour voir s’ils étaient bien montés. Au fur et à mesure, j’ai fait de plus en plus d’étapes dans la recette et des recettes plus compliquées avec elle : pâte à choux pour faire des éclairs, pâte feuilletée pour faire des galettes des rois, …

meltyFood : Vous avez tous l'air très proches les uns des autres, on voit beaucoup d'entraide, contrairement à d'autres concours de cuisine, comment vous l'expliquez ?

Thomas : C’est un concours avec « peu d’enjeu », celui qui gagnera publiera son livre, on ne gagne pas une énorme somme d’argent contrairement à d’autres émissions. Du coup, il y a moins de pression, plus de solidarité. Finalement, on est tous venus pour partager notre passion, pas vraiment pour changer de vie, on hésitait donc pas à s’aider ou à se donner des astuces.

meltyFood : Quelle pâtisserie a été la plus difficile à réaliser pour vous et pourquoi ?

Thomas : La plus dure techniquement, c’était l’épreuve des tartelettes. Beaucoup de choses à réaliser en peu de temps (j’avais vraiment prévu trop de choses) et en plus, c’était la première grosse épreuve : 4 tartelettes différentes, je n’avais pas encore mes repères dans la tente, je ne connaissais pas très bien le matériel et pas l’habitude de travailler dans des contraintes de temps ! J’ai voulu en faire trop…

meltyFood : Quelles sont les qualités à avoir pour être un bon pâtissier selon vous ?

Thomas : Je pense qu’il faut être assez rigoureux, assez précis. On dit toujours que la pâtisserie demande de respecter les recettes, c’est vrai ! Essayez donc de faire une (bonne) crème anglaise au hasard, ce n’est pas évident. Et je pense qu’il faut aussi être assez gourmand…

meltyFood : Quel est votre dessert signature ?

Thomas : Je n’ai pas vraiment de dessert signature, mais j’adore faire des tartes et des desserts à base de pâte à choux ! En fait, ce que j’aime en pâtisserie, c’est essayer des choses différentes à chaque fois. Je réalise rarement 2 fois le même dessert. Toutes les pâtisseries signatures présentées lors de l’émission n’avaient été faites qu’une ou deux fois maximum.

meltyFood : Côté dégustation, quels sont vos desserts préférés ?

Thomas : J’adore tout ce qui est à base de fruits : tartes, entremets,… Les macarons aussi parce qu’on peut tester pleins de choses et d’associations vu que c’est une petite bouchée ! J’aime le chocolat mais en petite quantité, je ne fais presque jamais de dessert tout chocolat, je trouve ça trop fort.

meltyFood : Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui voudrait se lancer dans la pâtisserie ?

Thomas : De s’entraîner, d’y aller progressivement et de reproduire des recettes avant de créer ses propres recettes. Il y a des tas de gens qui n’ont jamais fait de gâteau au yaourt et qui commencent la pâtisserie par les macarons… J’ai fait des tas de choses simples avant de me lancer dans des choses plus techniques. Et je pense qu’il faut aussi se procurer les bons outils et les bons livres. Un thermomètre, une poche à douille, un livre de recettes de bases et c’est parti !