Le meilleur pâtissier saison 4 : Cyril Lignac, interview madeleine de Proust 

Ecrit par

A quelques jours de la nouvelle saison du Meilleur pâtissier, découvrez le questionnaire (madeleine) de Proust auquel s’est prêté Cyril Lignac.

Cyril Lignac est le juré star de l’émission le Meilleur pâtissier qui revient prochainement sur M6. Le chef hyperactif, à la double casquette de pâtissier et cuisinier, possède déjà plusieurs restaurants et pâtisseries, une marque d'ustensiles de cuisine et multiplie les apparitions à l’écran. meltyFood a pu le rencontrer sur le tournage de la saison 4 du concours amateur de M6. Sans trop nous en révéler, il nous confirme que les épreuves seront toujours les mêmes, mais "ce que l’on demande aux pâtissiers amateurs, l’exigence, a bien changé depuis la première saison. Le niveau n’est plus le même", assure-t-il. Il se félicite bien sûr du succès "grandissant de cette émission feel good", un programme qui marche très bien dans près de 190 pays ! Le temps de quelques questions, nous avons voulu en savoir plus sur l’amour du chef pour la pâtisserie. Cyril Lignac s’est donc totalement prêté au jeu du questionnaire "madeleine" de Proust !

Le meilleur pâtissier saison 4 : Cyril Lignac, interview madeleine de Proust 

La pâtisserie qui vous évoque l’enfance ? Les madeleines

Si vous étiez une pâtisserie ? L’éclair caramel beurre salé, parce qu’il y a du sel et du sucre, il est entre cuisine et pâtisserie !

Le fruit que vous aimez par-dessus tout ? Le melon, c’est ma passion !

La tarte que vous préférez ? Une tarte à la framboise

Votre gâteau favori ? Un cake marbré , enrobé de chocolat

Votre parfum de glace adoré ? S'il n'y en avait qu'un... Vanille ! De toute façon il n'y a que la vanille pour moi

Le dessert classique que vous réussissez le mieux depuis que vous faites des pâtisseries ? Le fraisier

La pâtisserie que vous détestez ? Je ne crois pas avoir une pâtisserie que je déteste… Mais là cette saison on a fait le baklava. J’adore les pâtisseries orientales, les cornes de gazelles par exemple, mais le baklava c’est trop sucré !