Le meilleur pâtissier saison 3 : Tarte aux fraise, classique revisité

Ecrit par

Lors de cette 4ème semaine de concours, les 8 pâtissiers amateurs encore en lice retombent en enfance avec des recettes aussi régressives qu'addictives. A l’image de la tarte aux fraises : un classique de Cyril Lignac qui leur demande de revisiter.

Vous avez pu le constater à travers notre teasing sur la tarte aux fraises en 3 recettes, le meilleur pâtissier met le fruit rouge à l'honneur ce soir. Incontournable pour de nombreux becs sucrés, le classique s'offre une nouvelle jeunesse, tant sur la forme que sur le goût, selon les consignes de Cyril Lignac. Revisitée, elle ne devra pourtant pas faire l'impasse sur les trois fondamentaux de sa recette : la pâte, la crème et bien-sûr les fraises. Si pour tous les candidats les tartes sont des desserts à partager en famille, pour certain sa réalisation s’annonce dès le départ quelque peu hasardeuse. Comme Pascal qui oubli de mettre le beurre dans sa pâte sablé qu’il transforme par la suite en brochettes colorées. Fabienne tente de prouver qu’elle a sa place sous la tente en " donnant un coup de soleil " à sa tarte revisitée avec une crème pâtissière saveur coco sur une pâte sucrée au citron, le tout surmonté de fraises...Malheureusement trop pâteuse.

Le meilleur pâtissier saison 3 : Tarte aux fraise, classique revisité

Imane parfume sa pâte à la pistache, tout comme sa chantilly relevée de chocolat blanc et laisse les fraises entières dans sa préparation. Anne Sophie préfère quant à elle le croustillant de l’avoine des noix de macadamia et d’amandes pour sa pâte surmontée d’une crème au romarin " particulière " pour Cyril. Emilie mise elle, sur un cornet de glace en gaufrettes aromatisées, façon glace italienne avec des morceaux de fraises fraiches et de fraises bonbon. Shortbread et fraise, menthe, pistache en guise de ganache, Julien réalise une de ces recettes habituelles. Les gâteaux d’enfance à l’honneur dans ce quatrième épisode du meilleur pâtissier sur M6 ce soir donnent vraisemblablement déjà du mal à nos toques amateurs. Julien, Pascal et Anne-Sophie auront reussis à nous faire retourner en enfance.