Le match de food : Gastronomie japonaise vs gastronomie chinoise

Ecrit par

Japon et Chine ont souvent entretenu des rapports compliqués, cette semaine chez meltyFood on propose une guerre culinaire entre les deux puissances d'extrême-orient !

Une fois n’est pas coutume, le match de food va se risquer cette semaine à opposer deux gastronomies venues toutes deux d’Asie. Qui de la gastronomie japonaise ou de la gastronomie chinoise a vos préférences ? A vous de nous le dire à la fin de cet article ! On commence avec la gastronomie japonaise. Les restaurants japonais sont légions en France, et ce qui s’est très certainement le mieux exporter à l’internationale, ce sont les sushis. Ces derniers sont devenus une véritable mode en France, et les chaînes spécialisées se sont multipliées. Mais si la gastronomie japonaise gagne en popularité, il serait néanmoins dommage de la limiter aux seuls sushis. Ceux-ci ne représentent qu’une partie de la grande variété de mets venus du Japon dont on peut se régaler. La rue Saint-Anne à Paris est réputée pour ses restaurants japonais traditionnels, et là bas vous ne trouverez pas de poisson cru accompagné de riz ! En revanche ramen (nouilles servies en soupe), bentô (assortiment de petits plats), soupe miso (pâte de haricot de soja fermentée) et surtout le poisson seront à l’honneur !

Le match de food : Gastronomie japonaise vs gastronomie chinoise
Le match de food : Gastronomie japonaise vs gastronomie chinoise

Du côté de la cuisine chinoise, nous allons devoir nous montrer succincts, le pays est si vaste qu’il nous faudrait moult articles pour détailler toutes les richesses de sa gastronomie. On vous conseille d’ailleurs le blog Recettes d’une chinoise, qui propose des recettes de mets chinois plus appétissants les uns que les autres. Chez meltyFood on raffole des ravioles de chez Mum Dim Sum. Les dim-sum sont des bouchées à la vapeur venus de Canton, il s’agit généralement de ravioles garnies au poisson ou aux fruits de mer. Difficile de passer à côté du canard laqué de Pékin mais les marmites de poisson épicées de Wuhan, les pâtes au sésame de Wuhan ou la viande grillée du Hunan sont aussi à inscrire au menu. Même s’il ne faut pas oublier que le régime alimentaire des chinois aux modestes revenus reste le bol de riz ou de pâte accompagné de légumes. Attention aux préjugés, n’espérez pas trouver des nems à la carte d’un restaurant chinois traditionnel, ceux-ci viennent du Vietnam ! En revanche, le tofu est une invention chinoise, le pâté de soja fermenté est d’ailleurs devenu l’un des alliés des végétariens ! Alors, plutôt gastronomie chinoise ou gastronomie japonaise ?

Le match de food : Gastronomie japonaise vs gastronomie chinoise
Le match de food : Gastronomie japonaise vs gastronomie chinoise