Le début d'année plus calorique que Noël

Une nouvelle étude montre que les premiers mois de l'année sont ceux où l'on mange le moins bien. Malgré les bonnes résolutions on ingurgiterait donc plus de calories au début de l'année que pendant les fêtes de noël.

Alors que selon certaines recherches le repas de noël comptabiliseraient 6000 calories, une nouvelle étude montre qu'on consommerait encore plus de nourriture et de junk food en début d'année. Au début de chaque année beaucoup de personnes se sentent obligés ou motivées à améliorer leur alimentation et leur santé. Mais même si cette résolution est pleine de bonne volonté et très populaire, elle est loin d'être suivie. L'étude réalisée par la Cornelle University Food and Brand Lab montre que de janvier en mars on consomme plus de calories qu'à n'importe quel autre moment de l'année et donc qu'à noël. Basées sur une durée de 7 mois du mois de juillet 2010 à mars 2011, les recherches se sont intéressées à 200 ménages américains. La consommation de calories en ce début d'année serait 9% plus importante qu'à noël et cela en raison de l'achat de produits de la junk food. Ces aliments sont riches en calories vides et pauvres en nutriments.

Le début d'année plus calorique que Noël

L'étude publiée dans la revue PloS ONE met également en évidence la hausse des dépenses de nourriture en ce début d'année par rapport à la période des fêtes. Lizzy Pape, auteur principal de l'étude confie dans un communiqué de presse "Les gens commencent la nouvelle année avec la bonne résolution de manger mieux. Alors ils choisissent des aliments sains mais ils achètent aussi des articles de la junk food. Donc leur caddie contient plus de calories que toute autre période de l'année." En plus de la junk food il faut faire attention au sucre caché dans les aliments sains. Les chercheurs recommandent de rédiger une liste de course avant de mettre les pieds au supermarché. Cela permet de freiner la tentation et d'éviter de succomber aux calories.