La République Tchèque interdit la vente d'alcool fort

Ecrit par

La République Tchèque fait partie de ces pays qui ne sont pas vraiment connus pour être de grand buveurs de lait, d’où cette surprise face à une interdiction assez insolite.

C’est bien connu que la République Tchèque est un pays où on sait faire la fête et profiter des bonnes choses. D’ailleurs, les jeunes tchèques sont ceux qui boivent le plus d’alcool. Sauf que la fête est finie et que le gouvernement est face à un gros problème de santé publique. En effet, le pays compte une vingtaine de morts dues à la forte progression de vente d’alcool frelatés. Egalement touchée, on compte déjà cinq morts, la Pologne interdit sur son territoire les alcools forts originaire de la République Tchèque. L’une des responsables pointée du doigt est la « slovice », de l’eau de vie de prune, décelée chez quatre slovaques qui ont été hospitalisés. Les alcools concernés ont été mélangés à du méthanol, un produit toxique.

Les autorités sanitaires ont donc pris la décision d’arrêter la vente et la distribution d’alcool fort, c’est-à-dire au-delà de 20% d’alcool dans la boisson. Une vingtaine de personnes a déjà été arretée par la police. Le ministre Leos Heger a précisé que cette interdiction pourrait tenir quelques semaines. Il est évident que ce ne sont pas de affaires à prendre à la légère. Les tchèques pourront toujours se réconforter en essayant la bière de Barack Obama et pourquoi pas se faire une bonne poutine en attendant la levée de cette mesure.

La République Tchèque interdit la vente d'alcool fort
La République Tchèque interdit la vente d'alcool fort