La poire, le zoom de la rédac

Ecrit par

Acidulée, gourmande en version sucrée et savoureuse avec des mets salés, la poire fait chavirer les papilles de la rédaction cette semaine.

Manger des fruits et légumes, c'est bon pour le moral ! Comme la rédaction de meltyFood, misez donc sur les produits agricoles pour combattre les affres de l'hiver et booster votre organisme avec des poires, l'objet du zoom de cette semaine. Constitué à plus de 80% d'eau, gorgée de minéraux, oligo-éléments, glucides et autres vitamines (vitamines C et E, vitamines du groupe B et provitamines A ), le fruit du poirier préviendrait les maladies cardiovasculaires et certains cancers tout en contribuant au bon fonctionnement neuromusculaire grâce à sa teneur en acide folique. Excellent coupe-faim et source de fibres alimentaires idéales pour un bon transit et des plus rassasiantes, la poire naturellement sucrée qu'elle soit baptisée Conférence (la plus cultivée en Europe), l'Angélys, la Doyenné de Comice, la Passe-Crassane, la Beurré Hardy, et bien d'autres... Se veut l'en-cas acidulé parfait comptant alors entre 45 et 80 calories pour 100g, selon le degré de maturité.

La poire, le zoom de la rédac
La poire, le zoom de la rédac

La poire : Un fruit de saison à décliner au gré des envies. De l’entrée au dessert, tantôt salée pour accompagner les viandes blanches ou du gibier ou encore donner de peps aux salades composées, avec des carottes râpées, des noix et surtout du fromage ! Emmental, camembert, bleu, chèvre, gorgonzola, brie, la poire relève avec originalité pléthore de mets salés. Et pour cause, on la retrouve également avec des mets plus raffinés, comme les noix de St-Jacques ou encore le foie gras, à l'image des verrines de poires au foie gras. Tantôt sucrée, elle réconforte les papilles surmontée d'une boule de glace, et nappée d'un filet de caramel ou de chocolat fondu. Confiture, compote, gâteaux, chaussons, charlotte, bavarois, tartes, tourtes et même comme base d'une eau-de-vie : on apprécie sa texture fondante et sa douceur à toutes les sauces ! Pourvu qu'elle soit lourde dans la main, parfumée et avec un pédoncule légèrement souple. Encore un peu ferme, elle se conserve alors quelques jours dans une corbeille à fruits ou dans le bac à légumes. Séchée, congelée cuite ou conservée au sirop, il ne vous reste plus qu'à enfiler le tablier !