La friture, ennemie numéro 1 des maladies cardio-vasculaires

Ecrit par

Quelques gestes au quotidien peuvent vous aider à limiter les risques de crises cardiaques. Commencez par réduire votre consommation de friture !

Ce n’est une nouveauté pour personne : même si elle combat la gueule de bois, la friture est mauvaise pour la santé. Seulement, la consommation de produits saturés en graisses (produits frits, charcuteries et sucreries) augmentent le risque de développer des maladies cardio-vasculaires. En effet, une récente étude américaine a prouvé que la consommation de fast food et autres produits sucrés multipliait par 56% les risques de crises cardiaques et autres maladies de ce genre. L’étude a été réalisée auprès de 17 000 américains de plus de 45 ans, pendant plus de 6 années. Les résultats ont finalement démontré que la cuisine du sud des Etats-Unis, à savoir tout ce qui est poulet frit, viande rouge, bacon et frites, était la plus apte à boucher les artères et à amener à faire des crises cardiaques. Ce type d’alimentation serait bien pire au niveau vasculaire que les pâtes, les pizzas ou encore les cuisines exotiques (chinoise, mexicaine etc…)

La friture, ennemie numéro 1 des maladies cardio-vasculaires

"Quels que soient votre sexe, race ou l'endroit où vous vivez, si vous mangez fréquemment des aliments typiques de la cuisine du sud, vous devez être conscients du risque accru de maladies cardiovasculaires et vous efforcer de changer vos habitudes" affirme l'épidémiologiste James Shikany de l'université d'Alabama. Découvrez plus de news Santé en vous abonnant à notre dossier spécial.