La châtaigne le zoom de la rédac

Ecrit par

La châtaigne ? On en fait tout un plat ce week-end à la rédaction de meltyFood. Énergétique et gourmand, le fruit comestible du châtaignier, se déguste version salé, sucré et ne contient pas de gluten. Autant de bon point méritant d'être dévoilés.

Si on les retrouve dans les potages et soupes de l'hiver Picard, c'est bien que les châtaignes, en plus de leur parfum, apportent un grand nombre de bienfaits. Bien que calorique, (180 kcal/100 g) elle n'en demeure pas moins rassasiante et très énergétique. Riche en fibres ainsi qu'en protéines, constituée pour les 2/3 d’acides gras insaturés, elle a un effet hypocholestérolémiant (elle chasse les mauvaises graisses) et une diminue les risques de maladies cardiovasculaires et de diabète de type 2. À cela s'ajoute une teneur importante en nutriments tels que le potassium, le calcium, le fer ou encore le magnésium. Manganèse, cuivre, zinc, sélénium, iode et vitamines B et C, sont également présents dans le fruit à écale du châtaignier. Par là, attention aux personnes allergiques aux arachides, ils devront s’abstenir de consommer l’ensemble des fruits à écale et oléagineux. Cependant indiquée comme en-cas idéal pour la récupération des sportifs, elle est à ajouter à nos menus hivernaux pour nous réconfoter et éviter les coups de pompe... D'autant que la châtaigne est utilisée pour produire une farine sans gluten. Il n'y a donc plus aucune raison de la bouder !

La châtaigne le zoom de la rédac - photo
La châtaigne le zoom de la rédac - photo

Sa farine permettant d’enrichir le pain, les pâtisseries ou encore les pancakes made in Provence Céréalpes, par exemple, elle s'apprécie également simplement rôtie au four, grillée, à croquer comme dans les foires et même dans des recettes plus élaborées. En purée parfumée, en velouté, dans une salade gorgée des saveurs boisées des champignons comme la girolle et le cèpe ou pour accompagner le gibier, les viandes rôties et même le poisson, son goût sucré et boisé est synonyme de recettes automnales. Régressive, elle se déguste version sucrée, transformée en confiture de châtaignes à incorporer dans des biscuits roulés, du fromage blanc, charlottes et autres mousses. L'essentiel reste de la choisir lourde, avec une écorce brillante et sans trou, puis de la conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur comme n'importe quel fruit frais. Pour la savourer toute l'année, notez qu'il est possible de les congeler entières ou épluchées.