L’ONU recommande de manger moins de viande

Ecrit par

Le programme des nations unies pour l’environnement vient de publier un rapport préconisant de réduire la consommation de viande par deux pour protéger la planète.

L’ UNEP a bien choisit son moment. Alors que le scandale de la viande de cheval bat son plein, ce rapport risque bien de calmer les ardeurs des plus carnivores d’entre nous. Selon Mark Sutton à l’origine de l’étude, le moment est venu de parler des méfaits de l’élevage intensif. L’affaire Findus à révéler le coté sombre de l’agroalimentaire. Non seulement la traçabilité des produits est douteuse mais l’élevage a déjà ses conséquences sur l’environnement et représente un réel danger pour la santé. L’UNEP explique que l’utilisation d’engrais, de pesticides et herbicides pour faire les céréales destinées à l’alimentation animale ont "causé une pollution de l’air et de l’eau qui nuit à la santé". Le rapport demande au pays riche de devenir Demitarien. Pourquoi ne pas plutôt diminuer par deux les portions et compenser par des légumes sains ?

La décision de L’UE de ré autoriser les farines animales pour l'agroalimentaire et l'aquaculture est dans ce sens vu comme une opportunité de préserver la planète. Par ailleurs, Mark Sutton recommande de manger de la viande, mais moins souvent. As t-on besoin d’une si grosse part ? Plus qu’une modification des comportements alimentaires, l’UNEP préconise un changement de culture. Réduire la taille des portions est la clé. Au final, c’est toute la société de consommation qui est visée. Les pays riches en particulier. L’UNEP note par ailleurs que la mobilisation serait bien plus forte si les gouvernements unissaient leurs efforts dans la lutte de la protection de l’environnement, de l’eau et du climat. L’espèce humaine doit comprendre que pour se nourrir, elle endommage la planète. Réduire sa consommation de viandes n’est qu’une première étape. En plein scandale de la viande de cheval, ce rapport pousse à réflexion. Allez-vous réduire votre consommation de viandes ?

L’ONU recommande de manger moins de viande
Source : Reuters, 20minutes