Gaspillage alimentaire, une épicerie sans emballage alimentaire

Ecrit par

Le gaspillage alimentaire et l’écologie sont de véritables problèmes sociaux. Il est donc important de trouver des solutions pour y remédier. Une épicerie allemande ne vend que des produits sans emballage. Un concept novateur et insolite sur lequel on vous dit tout.

Chaque année plus de 10 millions de tonnes de déchets alimentaires sont produits. Des chiffres alarmants qu’il est important de réduire. Plusieurs moyens sont mis en oeuvre pour pouvoir enrayer ce phénomène sociétal. On vous a parlé sur meltyFood d’un rapport remis au Gouvernement qui préconise de nouvelles mesures pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Parmi elles l’interdiction pour les grandes surfaces de jeter ou mettre de la javel sur les aliments invendus ou créer une agence pour lutter contre ce fléau. Mais il existe d’autres façons de lutter contre le gaspillage et préserver l’environnement. Une épicerie de Berlin en Allemagne a une particularité : tout ce qui est vendu est sans emballage. Sara Wolf et Milena Glimbovski, les deux fondatrices du concept veulent donner aux consommateurs la possibilité d’acheter de la nourriture en limitant le gaspillage. Pour pouvoir ouvrir ce lieu insolite et avant-gardiste, les deux entrepreneuses ont recueilli des fonds auprès d’investisseurs privés emballés par le projet et une campagne de crowdfunding.

Alors qu’au Royaume Uni les cafés sociaux proposant de cuisiner de la nourriture impropre à la vente se développent, en Allemagne, le concept d’épicerie de Sara Wolf et Milena Glimbovski a toutes les chances de connaitre un grand succès. Ôter tout emballage alimentaire aux produits en vente dans l’épicerie permet de limiter considérablement la quantité de déchets, tout en proposant des produits qui ne sont pas forcément beaux mais prêt à être consommés. Ce projet s’inscrit dans les objectifs du Parlement européen qui s’est fixé pour objectif de diminuer de moitié le gaspillage alimentaire et dans les préoccupations d’ordre écologie ou environnemental. Quand on sait la quantité d’emballage alimentaire est utilisée par les industriels et la grande distribution et l’impact de leur production sur l’environnement, on se félicite que de tells initiatives voient le jour. Il semble qu'en France, certaines épiceries commencent à se développer autour de ce concept de libre service, avec des "bocaux".