L' avocat, le zoom de la rédac

Ecrit par

Adoré de nos palais, l’avocat consommé comme fruit ou comme légume, fait toujours fureur sur nos tables... Eh il y a de quoi ! Tendre, doté d'une chair nutritive et gourmande, gorgé de bienfait, il nous délivre ses secrets cette semaine.

Fruit-légume de saison à décliner, l'avocat, originaire d’Amérique centrale et du Sud, séduit de nombreux palais par sa chair onctueuse et son goût si particulier. À toutes les sauces, le fruit particulièrement riche en lipides, ce qu'on appelle le " bon" gras, bénéfiques à la santé cardiovasculaire, renferme également une très grande variété de vitamines et minéraux (vitamines K, B9, provitamines A) ainsi que de nombreuses substances anti oxydantes. Aussi nutritif qu'une tranche de viande mais également considéré comme très riche en fibres, l'avocat favorise le bon fonctionnement du transit intestinal et tient une place de choix dans le cadre d'une alimentation équilibrée pour le sentiment de satiété et le soutient musculaire qu'il apporte. Utile à la formation des dents, des os, pour fortifier les yeux et même en guise de masque de beauté, la grosse baie verte doit tenir une place de choix dans votre panier. Petit bémol néanmoins : des études ont démontré que l’allergie au latex, pouvait être associée à une allergie à certains aliments comme l’avocat. En cause, l’hévéine, une protéine commune à l’avocat et à l’hévéa, arbre à l’origine du latex, restez donc prudent si vous êtes concernés.

Comme de nombreux autres fruits (banane, tomate, pêche…), l'avocat poursuit sa maturation une fois cueillis. Pour vous assurer de sa maturation, pressez-le dans votre main : s’il est à la fois ferme et légèrement tendre, vous pouvez le déguster le jour même. Notez que selon les variétés, sa peau doit être bien verte et lisse ou, au contraire, d’un brun foncé et granuleuse, en, revanche il ne doit en aucun cas commencer à flétrir. Salé comme un légume ou sucré ajouté aux sorbets, aux crèmes glacées et aux laits frappés ou encore en purée de fruits comme en Amérique Latine : il y en a pour tous les goûts. S'il vousévitera de grignoter, l'avocat devient incontournable à l'heure de l'apéritif relevé d'épices tex-mex dans un guacamole ou encore dans des tacos et autres quesadillas. Couramment mangé cru comme dans des sushis ou en salade, n'oubliez pas d'ailleurs que sa chair s’oxydant facilement, il est impératif de l’agrémenter de jus de citron, de jus de lime ou de vinaigre pour le conserver quelques heures maximum une fois coupé ou écrasé, il peut également coloré, au dernier moment de cuisson, des plats chauds types ragoûts, omelettes ou soupes. Disponible sur les étals de nos marché à l'année, il est toutefois possible de le congeler en cas de surplus ! Pas de gâchis, une fois lavé, dénoyauté et broyé (il se conserve mal entier ou tranché) puis assaisonné de citron, il se tiendra 5 mois stocker au frais.

L' avocat, le zoom de la rédac
L' avocat, le zoom de la rédac