Kit Kat au thé et à la fraise au Japon

Ecrit par

Créé en 1935, le Kit Kat est mondialement reconnu. Originellement au chocolat au lait, déclinée en blanc et en noir, la barre chocolatée a un peu élargi ses saveurs. Le Japon fait figure d’exception en proposant des goûts inédits au thé et à la fraise !

Après la création du Kit Kat sandwich, le Japon diversifie ses barres. Nestlé, propriétaire de la marque depuis 1988, a récemment organisé une opération marketing impressionnante : aromatiser ses barres avec la spécialité de chaque région. Si vous visitez le Japon prochainement, vous y trouverez des Kit Kat aux goûts audacieux pour certains, comme par exemple sauce soja, miso ou encore wasabi. D'autres, moins affolants, sont issus de mélanges de fruits et de chocolat. Les produits phares sont les parfums thé vert en poudre et fraise. Ces derniers sont d’ailleurs montés à l’échelle nationale et possèdent plusieurs packagings.

Kit Kat au thé et à la fraise au Japon

Cette opération maketing comporte deux objectifs principaux. Le Japon étant un pays très attaché à ses traditions, a pour règle tacite que chaque individu doit offrir à ses proches un cadeau acheté en voyage. Or, les japonais se complaisent à voyager à l’intérieur du pays. Ces Kit Kat inédits, étant en édition limitée, vont être les cadeaux phares du moment. De plus, la population nationale est très férue de nouveautés, et de surcroît, détient un important pouvoir d’achat. Par ces ventes uniques, la marque sait pertinemment qu’elle éveillera un collectionneur dans chaque esprit et rentabilisera largement son opération. Elle a également instauré une difficulté supplémentaire. En plus de n'avoir qu'un parfum par région, ces barres uniques ne seront pas vendues partout. Les commerces classiques et les supermarchés (Kombinis) ne proposeront en général que les versions originales, ce seront surtout les boutiques de souvenirs situés aux alentours des gares, des aéroports et des aires d'autoroutes qu'elles seront disponibles. Souhaiteriez-vous cette opération marketing en France ?

Source : lemanger.fr