Jus d'orange, un développeur de cancers ?

Ecrit par

Manger des citrons et des pamplemousses vous donnerez des mélanomes ? C'est en tout cas l'inquiétante thèse que soutient des chercheurs britanniques

Parmi toutes les sortes de cancers, il y en a une qui est particulièrement redoutable à savoir le mélanome. Et il semblerait que les consommateur d'agrumes en soient plus particulièrement exposés. C'est en tout cas la supposition des étudiant de la Harvard School of Public Health, récemment publiée par le Journal of Clinical Oncology. Les buveurs de jus de fruits type orange, citron, pamplemousse seraient donc bien plus exposés au mélanome que les autres. La cause principale de ce danger serait du au psoralène, le composant principal des citrus, faisant partie de la famille des furocoumarines. C'est un agent toxique photosensible qui interagit avec les rayons ultraviolets. Et comme nous le savons tous, ceux-ci sont soupçonnés de multiplier les cellules de mélanome. Pour anecdote, e psoralène avait également été utilisé dans les auto-bronzants, jusqu’à leur interdiction en 1996.

Jus d'orange, un développeur de cancers ?

Mais attention, ce risque ne concerne que les jus d'agrumes et non les fruits en eux-mêmes. Un étrange fait qui ne touche donc que les consommateurs de jus et non ceux qui raffolent de pamplemousse et d'orange crus. Comme explication, les scientifiques ont démontré que "le risque de mélanome associé à la consommation de fruits et autres jus de fruits et légumes" , explique Walter Willett, en charge de l’étude. Cependant, les études ne sont pas assez avancées pour faire un lien de cause à effet direct. Retrouvez d'autres articles "santé" dans notre dossier spécial.