Joël Robuchon : Polémique dans les cuisines de la Grande Maison 

Ecrit par

Nouveau scandale dans le monde culinaire. Plusieurs employés de la Grande Maison, restaurant de Joël Robuchon ont démissionné de leur poste suite à des problèmes de harcèlements.

Travailler dans les cuisines de Joël Robuchon serait loin d'être une partie de plaisir. Selon France Tv Info, plusieurs employés de la Grande Maison, l'hôtel-restaurant bordelais, se plaignent de harcèlements et d'insultes de la part du chef Tomonori Danzaki, le bras droit de Robuchon. "On me dit constamment que je suis une merde. La pression est extrême" a ainsi confié l'un des cuisiniers de l'établissement. De 9h à minuit, le personnel travaille d'arrache-pied, sans avoir le temps de déjeuner et avec des poses de 5 minutes seulement. À bout de forces, difficile de rester serein face à tant de pression. Pourtant, à la moindre erreur, Joël Robuchon n'hésite pas à employer la "manière forte". "Un jour, Franck a trop salé son eau de cuisson, alors il a dû la boire" confit un autre salarié gradé du restaurant.

Joël Robuchon : Polémique dans les cuisines de la Grande Maison 

La Grande Maison, le nouveau restaurant de Joël Robuchon, a ouvert en décembre 2014 avec l'aide de l'homme d'affaires Bernard Magrez. Voulant à tout prix obtenir 3 étoiles, Le chef et Danzaki sont semble-t-il prêts à tout. Malheureusement pour eux, la Grande Maison ne figure pas dans le palmarès du guide Michelin 2015 aux côtés de Yannick Alléno, désormais 3 étoiles. La situation ne risque pas, quant à elle, de s'arranger du côté des fourneaux. Près de la moitié du personnel a donné sa démission, ne pouvant plus supporter le comportement du chef. Malgré sa renommée, Joël Robuchon est connu dans le milieu des étoiles pour être "extrêmement dur. Après la polémique autour des conditions de tournage de Top Chef aux Etats-Unis, les jeunes recrues vont réfléchir à 2 fois avant de s'engager dans le domaine de la restauration. Rappelons qu'il y a quelques semaines de cela, les chefs se réunissaient autour du tabou de la violence en cuisine.