Jean-Pierre Coffe, invité au Grand Journal de Canal +

Ecrit par

Mardi 26 mai dernier, Jean-Pierre Coffe était l'invité d'Antoine De Caunes au Grand Journal de Canal +. Sur le plateau de l'émission, le grand chef cuisto a évoqué la sortie de son premier livre autobiographique "Une vie de Coffe". L'occasion pour nous de revenir sur le parcours de ce grand cuisiner français.

A près avoir évoqué Alain Ducasse, Philippe Etchebest et Pierré Hermé dans le top 10 des chefs à la plus forte notoriété, nous nous intéressons à une autre figure emblématique de la gastronomie française. Connu pour ses coups de gueule et son faciès à lunettes, Jean-Pierre Coffe est une personnage emblématique du paysage médiatique français. Animateur de télé, chroniqueur et écrivain, ce prodige de 77 ans est avant tout un grand cuisiner qui laissera sa trace dans le monde de la gastronomie nationale. Après avoir publié un nombre incalculable de livres de cuisine, en passant d'essais culinaires aux ouvrages de recettes en passant par des guides de jardinages, Jean-Pierre Coffe s'est attaqué à l'histoire de sa vie. Il explique sur le plateau de l'émission d'Antoine de Caunes qu'une oeuvre comme celle-ci n'a rien à voir avec le fait d'écrire sur la nourriture, il faut voir l'acte comme une vrai psychothérapie. "J'ai fait une grave dépression après les deux premiers chapitres" exprime t-il sur le plateau du Grand Journal de Canal +. Ce qui l'a décidé à coucher ses souvenirs sur le papier ? La mort de sa maman, avec qui les rapports ont toujours été conflictuels. "Le con", comme il appelle son beau-père, est responsable d'un bon nombre des névroses du cuisinier.

Quand vient l'heure de la critique du chroniqueur Augustin Trapenard, il décrit l'ouvrage de "roman d'apprentissage" dans lequel "un môme qui part de rien et déjoue toutes les malédictions (..) pour en arriver à une véritable success story". Cependant, on sent une tension palpable parmi les présentateurs et le cuisiner. Il semble qu'un gros événement de la vie du chef, évoqué dans le livre, ait marqué ceux qui ont lu le livre. Jean-Pierre Coffe évoque alors "l'accident de sa vie", à 22 ans, sa femme aurait tué leur enfant. Mais cette information a fut révélée dans ses détails sordides précédemment dans un interview de l'émission de Sophie Davant "C dans l'air". Il clôt la séquence en évoquant sa vie de gastronomie qui "aime la vie en général", qui clamait haut et fort que son but dans la vie, c'était qu'il voulait que ses clients sortent de son restaurant et "aient envie de baiser". Il évoque d'ailleurs la venue de Jean Poiré et de l'équipe du film la Cage aux Folles qui a marqué son esprit. Nous vous disions récemment le vocabulaire pointu de la gastronomie rentrait dans le dictionnaire, eh bien le nom de Jean-Pierre Coffe mérite sa place.. et d'y rester.