Jamie Oliver punit ses enfants avec de la nourriture pimentée

Ecrit par

Avant d'être un chef cuisinier, Jamie Oliver est avant tout un père. Et comme tout parent, il doit faire face parfois aux bêtises de ses enfants. Tandis que certains manquent d'imagination en matière de réprimande, le chef avoue au BBC Food Good Show donner des piments à ses enfants en guise de punition.

Après avoir parodié Shake it off avec Taylor Swift, Jamie Oliver refait une apparition médiatique dans l’émission BBC Food Good Show en avouant punir parfois ses enfants avec du piment. Passionné de cuisine, il aime utiliser la nourriture pour réprimander et notamment les piments. Pour lui la vengeance est un plat épicé... Père de 4 enfants, le chef de 39 enfants explique, " Ce n'est pas très bien vu de frapper ses enfants, ni très à la mode, et tu n'es encore moins autorisé à le faire, si tu es un chef célèbre comme moi. Donc je dois trouver d'autres options." Il ajoute en confiant une anecdote par rapport à sa fille Poppy de 12 ans : "Poppy était tout à fait odieuse et désagréable avec moi. De mon temps, je me serais pris une claque pour un tel comportement. Alors cinq minutes plus tard, pensant que j'avais oublié, elle me demanda une pomme. Je l'ai coupé en plusieurs morceaux et frotté avec du piment. Elle courut voir sa mère en disant : "Ceci est poivré !". Et alors que je suis dans le coin en riant., ma femme m'a dit : «Ne refais surtout jamais ça ! ". Une punition originale faisant plutôt polémique auprès des médias.

Jamie Oliver punit ses enfants avec de la nourriture pimentée

A l'affiche sur la chaîne voyage, Jamie Oliver n'est pas pour autant un bourreau des enfants. Une pomme épicée au piment n'est pas une punition violente. On s'étonne que Super Nanny n'y ait même jamais pensé. Le chef reconnaît ne pas vouloir influencer le comportement ou le moral de ses enfants à travers la nourriture. Il explique au BBC Good Food Show "Les repas que je sers ont pour vocation de n'envoyer qu'un seul message et uniquement un message à mes enfants : la vie est injuste, et si tu n'aimes pas ce que tu manges, il y a des céréales au placard." Alors que le Dailymail critique le comportement de Jamie Oliver en énumérant les dangers du piment et faisant passer cette punition comme une forme de torture, nous on trouve qu'il s'agit plus d'une farce et d'un amusement de la part du chef.