Jamie Oliver et Adèle se disputent au sujet de l'allaitement

Ecrit par

Jamie Oliver s’est attiré les foudres de la chanteuse Adèle après s’être exprimé sur l’allaitement. Le débat prend aujourd’hui de l’ampleur sur les réseaux sociaux.

Le chef Jamie Oliver a pris l’habitude de s’exprimer sur des sujets qui dépassent bien souvent ses restaurants. A de nombreuses reprises, le chef, restaurateur et animateur britannique s’est mêlé de sujets graves en réalisant par exemple il y a peu une émission sur les dangers du sucre menant à l’obésité et au diabète qui touche son pays. Mais c’est en s’exprimant sur l’allaitement qu’il a attiré les foudres de nombreuses personnes, la chanteuse Adèle en tête. Sur l’antenne de LBC Radio, le chef a ainsi déclaré que l’allaitement était "facile", "si vous continuez l’allaitement au-delà de 6 mois, les femmes ont 50% de risques en moins d’avoir un cancer du sein. Quand entendez-vous parler de ça ? Jamais. C’est facile, plus pratique, plus nutritif et meilleur. C’est même gratuit". Il n’en fallait pas plus pour que l’interprète de Hello dénonce la "pression ridicule" que l’on effectue sur les jeunes mères.

Elle-même maman d’un garçon de 3 ans, elle a raconté durant un concert au London’s 02 Arena que "c’est dur. Certaines d’entre nous n’y arrivent pas ! J’ai réussi à peine 9 semaines avec mes seins". Avant d’ajouter que cette pression est néfaste pour le moral puisque la jeune femme s’est senti coupable de ne pas y arriver. En effet, elle ajoute que "Si je vivais dans une jungle, mon fils serait mort parce que je n’avais plus de lait". Avant d'ajouter enfin que les personnes qui insistaient sur ce sujet pouvaient "aller se faire ...". Le débat a pris une tournure plus profonde sur les réseaux sociaux, de nombreuses femmes accusant Jamie Oliver d’avoir une certaine condescendance envers les femmes en traitant d’un sujet qu’il ne pourrait jamais vraiment comprendre. Le chef s’est depuis expliqué à son tour sur son compte Twitter. "Je comprends que l’allaitement ne soit pas si facile que ça et dans certains cas ce n’est pas possible mais j’encourage les femmes qui veulent s’y mettre (…) La nutrition infantile commence par soutenir les femmes enceinte de façon appropriée. (...) De plus, en tant que père, je n'ai jamais voulu offenser les femmes ou les mères, je sais à quel point elles sont incroyables et en plus je me ferai botter les fesses en rentrant à la maison". Jamie Oliver, sensible au sujet de l’alimentation et flexitariste depuis peu, s’appuyait sur une étude internationale qui mettait en avant les bénéfices de cette pratique pour la santé de la mère et de l'enfant.