It Food : Street food

Ecrit par

"La Street Food est une vraie alternative à la malbouffe, un puissant moteur d'intégration dans la société. La street food, c'est l'avenir.", déclare le chef étoilé Thierry Marx. Notre regard sur sur cette tendance a bien évolué en quelques années et son offre également. La rédaction de meltyFood vous en dit plus.

La street food existait dès l'Antiquité en Grèce. En France, on vendait déjà des châtaignes grillées dans la rue à l'approche des périodes de fêtes au Moyen-Âge. On pouvait même acheter des pâtisseries. Longtemps snobée, elle réapparaît aujourd'hui en pleine force et devient incontournable dans le paysage urbain. Souvent assimilée à la malbouffe, l'offre a tendance à se diversifier et la qualité à s'améliorer. La France confirme son engagement vers une alimentation plus saine en matière de fast food. La cuisine de rue semble suivre cette nouvelle demande et suscite de plus en plus d'intérêt, même de la part des chefs étoilés.

La Street food est multiculturelle et populaire et devient parfois un emblème national. Ainsi en Angleterre il y a les fish and chips, à New-York le hot-hog et en France le jambon beurre (dont le prix continu à grimper). Si la street-food attire davantage notre attention c'est parce que nos habitudes de consommations évoluent. Nos repas sont plus courts et nous nous sommes ouverts sur la cuisine étrangère. C'est ainsi que les sushis, auxquels nous avions aussi consacré un It Food, sont rentrés dans la norme. Son succès est également dû à l'urbanisation de la société. Comme l'explique le sociologue Jean-Pierre Corbeau au Telerama.fr : "Plus l'espace urbain augmente, plus la cuisine de rue se développe, pour des raisons de contraintes et d'emploi du temps."

En cause également, son prix. La street food est souvent moins onéreuse qu'un restaurant. La crise de 2008 lui a peut-être été favorable. Quand on achète nos plats dans la rue, on a également le plaisir de découvrir directement les produits et/ou découvrir sa confection sous nos yeux. Cerise sur le gâteau, nous pouvons manger avec les doigts et satisfaire notre côté régressif. Cette tendance est telle qu'aujourd'hui les grands chefs s'y intéressent. C'est ainsi qu'est née l'association la Street food en mouvement présidé par le cuisinier étoilé Thierry Marx. Il souhaite ainsi encadrer et développer la cuisine de rue. Pour le chef, la Street food est un moyen de cohésion sociale car les prix sont souvent accessibles à tous et la clientèle est appartient à toutes classes sociales. Il faut tout de même nuancer ces propos car la qualité de la Street food a tendance à varier selon les quartiers. Ainsi dans le Marais on ne trouvera pas nécessairement un choix similaire à celui d'un quartier moins en vogue. Découvrez notre top 5 des food truck de 2013 pour vous aiguiller.

Actuellement, la Rolls de la street food ce sont en effet les food trucks. Ils se sont largement développés ces dernières années. Le camion qui fume, que nous avons testé pour vous, a d'ailleurs bien profité de cette attractivité. Il faut dire que la consommation de burgers explose en France. La gastronomie de rue a maintenant de nombreux concurrents. Il y a par exemple la Brigade, "le camion pour carnassiers" qui propose de viande slicée, la Super Fringale avec son offre en constante évolution ou encore Mozza & Co, un food truck à l'italienne. Les vélos mobiles pourrait même devenir les futurs trucks. Ainsi, le kiosque à Dim-Sum est un nouveau concept de restauration mobile qui fait beaucoup parler de lui. Le sucré n'est pas en reste. Les glaciers ambulants ont maintenant des concurrents de taille. On découvre maintenant des pâtisseries vendues sur la rue plutôt insolite à l'image du Choux d'Enfer du chef Christophe Michalak. Est-ce une tendance qui va perdurer ? Nous l'espèrons...