It Food : Les food box

Ecrit par

Des food box en veux-tu en voilà, difficile d'être passé à côté de cette tendance si vous vous intéressez un tant soit peu au monde culinaire. meltyFood fait le point sur cette mode.

Après les cronuts, les food trucks et le food porn, it food s'attaque à une nouvelle tendance installée depuis bientôt deux ans : celle des food box. Depuis quelques temps, le marché des boxs est en pleine explosion. Le mouvement a été lancer aux Etats-Unis avec les beauty box et le modèle a fini par se transposer à plusieurs domaines dont celui culinaire. A l'heure où la cuisine est devenue le centre d'intérêt médiatique, il n'y avait aucune raison que ce secteur porteur soit épargné. Les "boîtes de cuisine" se sont donc multipliées telles des lapins et se vendent pour certaines comme des petits pains. Le principe ? Vous contractez généralement un abonnement qui vous permet de recevoir chaque mois une boite contenant plusieurs produits accompagnés de fiches recettes.

It Food : Les food box
It Food : Les food box

Pourtant, contrairement à ce que l'on pourrait penser il n'y a pas une food box qui ressemble à une autre. Entre Gastronomiz qui propose des produits secs et Cookin' the world que nous avons reçu en interview vous livrant des produits frais ou les box hyper spécialisées telles que la thé box, le service n'est pas le même. On peut distinguer les box en trois catégories : classique (Gastronomiz, Foodizbox, Bonne Box...), cuisines du monde (kitchen Trotter, Cookin the world...) et spécialisées (Thé Box, My Good Wine, confizbox) et des services qui s'y apparentent à l'image de Cook Angels et Dineo testés par la rédac. Ces derniers ne marchent pas par système d'abonnement, il s'agit de solution ponctuelle pour se faire livrer produits sec & frais afin de préparer des repas clés en main.

L'an dernier à l'occasion de Noël, dans le cadre du calendrier de l'avent, meltyFood vous suggérez l'abonnement à une foodbox. C'est qu'avec un abonnement à une foodbox c'est un peu noël tous les mois. Plaisir de recevoir chaque mois un colis dans sa boite aux lettres contenant de le nourriture d'autant plus que le contenu des boîtes est tenu secret jusqu'à réception. Mais envoyer de bons produits dans une boite tout le monde peut le faire, l'intérêt d'une box réside bien sûr dans sa valeur ajoutée. Chez Foodizbox, on a misé sur la présence de Noémie (ex Top Chef) et Bernard (du blog la cuisine de Bernard) qui concoctent chaque mois les recettes. La Bonne Box testée par la rédac mise quant à elle sur des produits rares et insolites et s'est offert les services de Nathalie Nguyen (ex MasterChef) pour concevoir les recettes . Gourmibox s'est installée sur le créneau du bio et de la gourmandise tandis que Eat your box diversifie son activité avec des box collaboratives avec une émission comme Le Meilleur Pâtissier.

It Food : Les food box
It Food : Les food box

Les boxs spécialisées se sont développées aussi et misent elle sur la qualité et l'originalité des produits, les boxs vins sont là pour faire découvrir à des néophytes intéressés par ce domaine qu'ils connaissent mal. La thé box s'adresse quant à elle plutôt à des amateurs de thé qui veulent découvrir des thés venus des quatre coins du monde. Et quand on parle de voyage, on pense à Cookin the world qui se distinguent de ces concurrentes avec la livraison de paniers contenant des produits frais. Pas de système d'abonnement systématique non plus à la différence de Kitchen Trotter qui ne propose que des produits sec d'épicerie. Il existe donc des food box pour tous les goûts mais lorsque vous n'offrez pas une box en cadeau à quelqu'un, l'intérêt de la box est à questionner. Avec des abonnements mensuels allant de 15€ jusqu'à 35€, le rapport qualité/prix est plus que jamais important. Si les entrepreneurs s'y engouffrent à tout va en voyant une manne financière, certaines box manquent de réelle cohérence et de valeur ajoutée. Ce marché pour l'instant en phase d'explosion pourrait donc bien connaitre la récession et la tendance n'en restée qu'une.