It Food : Les émissions de cuisine à la télé

Ecrit par

It Food revient sur une tendance de la moitié des années 2000 : les émissions de cuisine à la télé. Panorama avec meltyFood.

Après les food box, it food s'attaque à la tendance des émissions culinaires. Eh oui, si cela fait bien longtemps que les émissions dédiées à la cuisine ont fait leur entrée dans le Paysage Audiovisuel Français, la diversité n'a jamais autant été de mise que depuis la seconde moitié des années 2000. Si certains ont l'impression que toutes les émissions se ressemblent depuis les recettes de Maïté il y a 30 ans et Dans la peau d'un chef diffusé depuis cette rentrée, les choses ont beaucoup changé. Des émissions de recettes, des concours, des voyages culinaires, sans mauvais jeu de mot, il y en a priori pour tous les goûts. meltyFood vous propose donc un panorama des émissions culinaires en France mais aussi à l'étranger.

Maïté et Micheline ont constitué pendant 15 ans, l'horizon culinaire de la télévision française. Tous les matins sur France 3, la Cuisine des Mousquetaires a mis à l'honneur les recettes traditionnelles franchouillardes. On se souvient que le vin arrosait souvent généreusement les plats de cette chère Maïté. Depuis, la cuisine à la télévision s'est teintée de saveurs bien différentes. D'abord parce que tout doit être prétexte au jeu à la télévision, la cuisine est devenue un concours dans les années 2000. Les sociétés de productions françaises sont allées sentir ce qui se passaient chez nos voisins européens mais aussi Outre-Atlantique pour adapter tout ce qui était adaptable. Tandis que M6 faisait de Cyril Lignac, le chef de file d'une nouvelle tendance : les chefs médiatiques.

La cuisine concours fait véritablement son entrée dans le cirque télévisuel en 2008 sur M6 avec Un dîner presque parfait (adaptation de Come Dine with me, une émission anglaise). Des amateurs intéressés par la cuisine s'y invitent à tour de rôle mais en 2010 un vent de professionnalisme souffle avec l'arrivée de Top Chef (concept américain de la chaîne Bravo). Exit les amateurs, ce sont des cuisiniers de métiers (plus un non professionnel) qui s'affrontent en cuisine sous le regard plus ou moins bienveillant des jurés étoilés Thierry Marx, Ghislaine Arabian, Jean-François Piège et Christian Constant. Exit les verrines et autres cupcakes gentillets, la bataille à lieu à couteaux tirés et à grand renfort de plats déstructurés. TF1 contre-attaque quelques mois plus tard avec MasterChef et ses candidats amateurs. Le jury mélange cuisiniers (Fréderic Anton, Yves Camdeborde, Amandine Chaignot) et critique (Sébastien Demorand). Suivront Le Meilleur Pâtissier (M6), La Meilleure Boulangerie (M6), Qui sera le prochain grand pâtissier (France 2), Street Chef (France Ô).

Certains anciens candidats ont réussi à se distinguer par leurs personnalités originales à l'image de Norbert et Jean qui se recyclent sur 6TER (chaîne du groupe M6) en réalisant tous les vendredi des défis culinaires. Certains ont compris aussi comment capitaliser sur la cuisine par des voies détournées, à l'image du Cauchemar en cuisine anglais et américain qui mise tout sur le caractère explosif de Gordon Ramsay. Le redresseur de restaurants en perdition a son équivalent français, Philippe Etchebest, même si celui-ci a beaucoup moins de mordant que son collègue anglo-saxon. Pour les amateurs de découverte, c'est Julie Andrieu qui prend Fourchettes et sac à dos pour une version plus girly de la cuisine. Si Cyril Lignac est le chef omniprésent de la télévision française, Outre-Atlantique c'est Anthony Bourdain qui tient ce rôle avec un peu plus de panache, et des émissions plus intéressantes, basées sur le voyage.

Mais comme avec n'importe quelle tendance, la multiplication des émissions télévisées n'est pas toujours synonyme de succès. Christophe Michalak réagissait récemment aux mauvaises audiences de son émission Dans la peau d'un chef dont le concept a été changé en cours de route et s’essouffle toujours plus. L'intérêt des téléspectateurs pour la cuisine a donc ses limites, c'est d'ailleurs Cyril Lignac lui même (crachant un peu dans la soupe au passage) qui déclarait qu'il y a trop d'émissions culinaires à la télévision. Eh pourtant, les maisons de production ne sont pas prêtes de s'arrêter si on en croit l'achat des droits de The Taste, la version culinaire de The Voice ou l'arrivée prochaine d'une émission dédiée aux terroirs sur France 2. Alors, la cuisine à la télévision, miam ou nausée ?