It Food : Les cours de cuisine

Ecrit par

Cuisiner est devenu branché. Les cours de cuisine sont fleurissants depuis quelques années. Et parce que tout le monde enfile le tablier, meltyFood s’est penché sur le sujet et vous dit tout sur cette tendance.

Les programmes culinaires se mangent à toutes les sauces. Entre les bouillonnants concours : top chef, masterchef et les télé-crochets tels qu’un dîner presque parfait, les téléspectateurs ont de quoi être rassasiés d’astuces gourmandes. Mais parfois les astuces tels que top chef 2014 pour améliorer sa purée ne suffisent pas. Les cours de cuisine sont donc les bienvenus pour reproduire des chef d'œuvres consommables comme un vrai chef. Certains choisissent alors de redécouvrir des produits tels que la patate douce comme meltyFood à l'atelier des sens. Et parce que cuisiner est à la mode, tout le monde s’y colle : hommes, femmes, enfants. Concocter ses propres plats est devenu un plaisir. Ces cours donnent le temps d’apprendre à mettre la main à la pâte et permettent aux novices en la matière, d’acquérir des réflexes de base. Les experts eux s’enrichissent de techniques plus élaborées.

L’ingrédient secret de ce succès est probablement ses déclinaisons, diverses et variées. Un concept déclinable à n’en pas finir. Seul ou en groupe. En atelier comme à l’atelier des sens ou à domicile comme la belle assiette. Sur internet comme l’atelier des chefs. En express ou en détente. En une session unique ou en stage intensif. Avec un chef reconnu à l'exemple de meltyFood qui a enfilé le tablier à la Michalak masterclass ou pas. Une liste de choix éclectique selon la thématique. En effet, grand nombre de cours proposés permettent aux participants de choisir la thématique qu’ils désirent. Entre confection de plats traditionnels ou exotiques comme à l'atelier thaï que la rédac a testé , boulangerie, pâtisserie, mais aussi bio ou minceur, un éventail de régimes alimentaires se présentent aux consommateurs. A cela viennent s’ajouter les originaux cours de cocktail et d’œnologie.

Ce qui fait la différence est bien souvent le prix de la prestation. La plupart des cours ayant fondé leur réputation sur un grand nom, ce sont des petits détails, des thèmes ou des tendances qui font la différence. Ainsi, les amateurs de sciences culinaires s’orientent plus vers le foodlab, cours de cuisine moléculaire proposé par Thierry Marx, 300€ la session de 3h. Les friands de pâtisserie craquent pour les Michalak masterclass à partir de 120€ les 3h ou la session de 2h de Lenôtre à 80€. Les amoureux du bio se laissent séduire par What’s for dinner à 63€ la session. Et les plus traditionnels adoptent sans hésitation l’atelier des sens ou cook and go, les cours de cuisine à formule. Une chose est sûre, les cours de cuisine ne connaissent pas la crise.