Insolite

Insolite : Raindrop cake, recette du gâteau "goutte de pluie"

Publié par
Mathilde Hodouin
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Le raindrop cake s'inspire du mizu shingen mochi, un dessert traditionnel japonais qui ressemble à une goutte d'eau. Voici comment le cuisiner.

En matière de cuisine, les Américains n'ont pas froid aux yeux... au point que parfois, l'esthétique prend le pas sur la saveur elle-même. C'est exactement ce qui s'est passé avec le raindrop cake, un dessert qui ressemble trait pour trait à goutte de pluie. Nous vous avions déjà présenté cette tendance sur meltyFood. Le chef pâtissier Darren Wong s’est inspiré d’un dessert japonais pour lancer la mode à New York. Le mizu shingen mochi se compose uniquement d'eau et d'agar-agar, un produit gélifiant. Les Japonais le servent avec de la farine de germes de soja torréfiés (kinako) et un sirop de sucre brun (kuromitsu). Le mélange de ces saveurs est paraît-il très rafraîchissant... même si le succès de ce gâteau tient surtout à sa forme très inhabituelle. Le mizu shingen mochi est aussi très peu calorique. La youtubeuse Shiu Li lui trouve d'ailleurs une ressemblance avec "une énorme prothèse mammaire". Pour comprendre les subtilités de la recette, nous avons retenu cette vidéo de la chaîne Emmymadeinjapan. Les explications sont en anglais, mais les sous-titres sont de bonne qualité.

Pour réaliser un raindrop cake, vous devez verser 50 centilitres d'eau dans une casserole. Mettez-la à chauffer. Ajoutez une cuillère à café de sucre, puis une cuillère à café d'agar-agar. Oui ça sonne bizarre, mais ça vient du pays qui mange des frites au chocolat chez McDo. Vous trouverez ce produit dans les magasins d'alimentation bio, en pharmacie ou dans certaines grandes surfaces au rayon pâtisserie (à côté de la levure et du sucre vanillé). Mélangez doucement avec une cuillère, pour ne pas faire de bulles d'air. L'agar-agar doit se dissoudre complètement, pour obtenir un gâteau bien transparent. Portez à ébullition pendant 10 minutes environ. Votre mélange doit être le plus translucide possible. Sortez votre casserole du feu, puis versez le mélange dans un moule rond, afin de lui donner la forme désirée. Un bol pour une forme de demi-sphère ou un moule rond pour glaçons peuvent faire l’affaire. Si vous n'êtes pas fan des sauces japonaises, vous pouvez emprisonner un fruit frais dans votre gâteau. Une fraise, un quartier d'orange ou une tranche de kiwi par exemple. Laissez le tout 2 heures au réfrigérateur. Au démoulage, vous aurez un parfait mizu shingen mochi. Bon appétit !

À lire aussi
Insolite : Un donut avec de la moelle osseuse
À lire aussi
Insolite : Saucisse sauce curry, la recette secrète de Volkswagen
À lire aussi
Rainbow cheese, Londres propose des toasts au fromage arc-en-ciel
Encore plus de contenus
Food Life

Ces aliments non-périssables à avoir

En cette période de confinement, faire ses courses est devenu une activité qui nécessite plus de préparation que d'habitude. Par contre, nous vous déconseillons de faire des stocks en quantité déraisonnable. Et dans cette logique nous avons établi une liste d'articles qui ne doivent plus se retrouver à la poubelle, en effet certains produits peuvent être consommé au delà de la date recommandée de consommation.

Ces aliments non-périssables à avoir
Food Life

Les plats les plus caloriques au monde

Quand l’envie de manger se présente, rare sont ceux qui vont réussir à se contenir face à la tentation de certains plats appétissants mais surtout très gras. On connait très bien la mélodie : Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour, pratiquez une activité physique régulière, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé, évitez de grignotez entre les repas. Tout ceci perd son sens devant les plats que nous vous présentons. Voici un petit florilège des plats les plus caloriques au monde. 

Les plats les plus caloriques au monde
Insolite : Raindrop cake, recette du gâteau "goutte de pluie"
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible