Houx Là Là, le menu de noël de Fauchon, testé par la rédac

Ecrit par

Fauchon a lancé son menu de Noël. Houx Là là, c’est son nom, joue subtilement entre luxe et glamour parisien, entre grande gastronomie française et modernité.

Fauchon rappelle avec grand bruit l’importance de son nom depuis quelques mois et lance pour Noël un menu d’exception, de l’entrée au dessert sur un thème, Houx Là Là, sorte de de trait d’union entre le glamour parisien comme se l’imaginerait un touriste et réelle innovation gastronomique. En entrée, la maison parisienne joue à fond la tradition avec son foie gras fruité (210€/kg à la coupe), truffe noire du Périgord et blanche d’Alba et bien sûr le caviar Béluga d’Iran à 285€ les 30g… Bref des produits d’exception à un certain prix, Fauchon est fidèle à sa réputation ! Les choses deviennent particulièrement intéressantes pour le plat avec le chapon entier (et désossé) avec sa fine farce au foie gras, poivre de cassis, canneberge et pistache accompagné d’un mélange d’épeautres et de légumes d’antan, 230€ pour 8 personnes, dont on a pu avoir un aperçu avec la dinde de Thanksgiving fin Novembre. Un plat classique et convivial sur le papier qui révèle toute la subtilité des goûts et la modernité de la technique à la dégustation. Légèreté et gourmandise sont au programme.

Houx Là Là, le menu de noël de Fauchon, testé par la rédac
Houx Là Là, le menu de noël de Fauchon, testé par la rédac

Les choses se terminent en apothéose avec la bûche, certainement la plus belle et la plus originale de l’année, imaginée par le brillant Patrick Pailler. Cette pâtisserie reprend la forme de la branche de houx pour en faire des tranches prédécoupées de biscuit moelleux au citron et à la bergamote surmontée d’une fine couche de chocolat croquant sur lequel sont disposés des cadeaux et des sphères colorées reprenant le principe des décorations du sapin. Les cadeaux d’abord, contiennent une mousse au chocolat au lait terriblement onctueuse et légère qui s’allie à la perfection avec un confit de bergamote. Les sphères argentées unissent quant à elles la bergamote avec une mousse à la vanille de Tahiti, plus corsée que celle de Bourbon. Les deux autres boules, de couleur magenta celles-ci, contiennent un coulis de framboise, acide à souhait, qui contrebalance à la perfection la douceur de l’ensemble ! Comptez tout de même 100€ la "bûche" pour 8 personnes. Pour ceux qui trouveraient l’investissement trop important, d’autres bûches et entremets reprenant la thématique et le principe sont disponibles de 12 à 50€. Vous pouvez également retrouver tous nos tests de Noël dans le dossier dédié sur meltyFood !