Guantanamo : L'alimentation forcée expliquée par les médecins de la prison

Ecrit par

Depuis 6 mois, les 38 grévistes de la faim de Guantanamo subissent une alimentation forcée. Une pratique vivement critiquée mais qui s'avère nécessaire pour les maintenir en vie. Voici les justifications des médecins de la prison.

Aux Etats-Unis, alors que des employés de fast-foods sont en grève pour augmenter leur salaire, cela fait maintenant 175 jours, que 38 prisonniers de Guantanamo refusent de se nourrir pour protester contre leurs conditions de détention et leur détention prolongée sans jugement. Pour leur éviter une mort certaine, le personnel médical de la prison applique le système de l'alimentation forcée. Une pratique largement condamnée par les organisations de défense des droits de l'homme et qui selon les déclarations de certains détenus s'apparente à de la "torture". "C'était une douleur atroce dans ma poitrine, ma gorge et mon estomac", écrit un gréviste de la faim dans une tribune adressée au New York Times. Cependant, le médecin-chef de la prison se défend en affirmant que "Ce n'est pas une procédure que l'on prend à la légère mais elle est nécessaire pour préserver la vie".

"D'abord, nous leur proposons un repas normal, quand ils le refusent, nous leur proposons d'avaler eux-mêmes la substance nutritive Ensure ; quand ils refusent encore, les gardiens les emmènent jusqu'à la chaise et les attachent", explique un aide-soignant lors d'une visite de Guantanamo devant la chaise où les grévistes de la faim sont sanglés et nourris de force. "Nous mesurons la longueur nécessaire du tube, leur proposons un gel [anesthésique] ou de l'huile d'olive. Le flux alimentaire dure 30 à 35 minutes. C'est une procédure rapide", ajoute son collègue "la plus grande irritation vient du tube qui passe dans la gorge, mais ce n'est pas douloureux". "C'est juste inconfortable", estime un troisième aide-soignant. Malgré cela, la grève de la faim reste au cœur de tous les conflits, au point que des médecins protestent contre l'alimentation forcée des détenus de Guantanamo.

Guantanamo : L'alimentation forcée expliquée par les médecins de la prison - photo
Guantanamo : L'alimentation forcée expliquée par les médecins de la prison - photo