Gordon Ramsay, Jean-François Piège... découvrez le palmarès 2016 du Guide Michelin

Ecrit par

C’est le classement que tout le monde attend, celui redistribue les cartes de la gastronomie. On parle bien du palmarès annuel du Guide Michelin, dont le classement de 2016 vient de tomber. Découvrez les chefs consacrés, et ceux qui ont perdu leurs étoiles !

Il est aussi attendu que réputé, le 107ème palmarès du Guide Michelin vient d’être dévoilé ce lundi 1er février. De quoi mettre en joie les gastronomes, ou tout au contraire les déprimer. Le Guide Michelin c’est bel et bien le classement qui fait la loi dans le milieu de la restauration. Cette année, il compte 600 restaurants étoilés, soit 9 de moins que l’année dernière, ainsi que 52 nouveaux arrivants. Ce guide sera d’ailleurs disponible le 5 Février prochain. Habituellement acheté environ 150 000 fois en propre, sa version numérique n’est pas moins recherchée puisqu’elle a obtenu en 2015, pas moins de 25 millions de consultations sur le web ! Alors l’heure où le monde de la gastronomie est endeuillé par le décès du grand chef Bernard Violier, voici les pertes et les consécrations du guide culinaire le plus emblématique.

Les 2ème et 3ème étoiles

Pour commencer, Bernard Loiseau a perdu sa 3e étoile au profit d’un Alain Ducasse qui officie et brille au Plaza Athénée avec sa formule “nature” basiquement composée de poissons, légumes et céréales.. Christian Le Squer obtient également trois étoiles au sein du palace parisien le George V. Jean-François Piège, quant à lui, récolte directement 2 étoiles pour son tout nouvel établissement Le Grand Restaurant, ouvert il y a quelques mois. Idem pour La Grande Maison bordelaise de Joël Robuchon, Histoires de Mathieu Pacaud à Paris et JY’s de Jean-Yves Schillinger à Colmar.

Les premières étoiles

Pour les premières étoiles en Ile-de-France, on compte désormais L’Hexagone de Mathieu Pacaud, Le Saturne de Sven Chartier, Nakatani, Lucas Carton, Neige d’Eté, Pages et La Table du 11 à Versailles. En PACA : La Passagère, Jan, Le Cloître, Pèir et Faventia. Dans les autres régions on compte La Maison des Cariatides à Dijon, Le Crocodile à Starsbourg, L’Arnsbourg à Baerenthal, La Table de Nicolas Pourcheresse, Le Carmin, La Grignotière, Le Pressoir d’Argent pour Gordon Ramsay à Bordeaux, Les Belles Perdrix à Troplong-Mondont et Massignac. En Normandie, le Guide a récompensé 3 nouveaux étoilés : le restaurant Initial à Caen, La Renaissance à Argenan et le Manoir de Rétival à Caudebec-en-Caux.

En revanche, on remarque une absence de femmes dans le palmarès. Messieurs et Mesdames du Michelin, la parité c'est aussi dans la cuisine !