Gault & Millau Tour, palmarès île-De-France

Ecrit par

Le célèbre guide Gault&Millau continue son tour de France culinaire avec la région île-de-France. Frédéric Anton, David Toutain, Christophe Michalak... Découvrez le palmarès complet.

Le Gault&Millau Tour est un événement à part : Le guide, qui prend chaque année plus d’importance dans le paysage de la gastronomie française souhaite par cet événement, récompenser les grands d'aujourd'hui ou de demain, qu’ils soient chefs cuisiniers, pâtissiers, chefs de salle, sommeliers… Il faut du monde pour bien faire tourner un restaurant, et le Gault&Millau et les différents lauréats l’ont tous rappelé. L’objectif de cette tournée nationale est aussi de rendre hommage aux restaurants en régions, trop peu médiatiques, qu'ils soient innovants ou de tradition, mais toujours de qualité. L’étape parisienne, cependant, n’est pas spécialement riche en surprise, ce qui est compréhensible au regard des très grandes cuisines de la capitale qui ont la chance de pouvoir se faire remarquer très vite.

Gault & Millau Tour, palmarès île-De-France - photo
Gault & Millau Tour, palmarès île-De-France - photo

Nous retrouvons donc le restaurant Le Pré Catelan récompensé 2 fois : D'abord pour son maître d’hôtel Jean-Jacques Chauveau ainsi que pour le chef Frédéric Anton qui remporte le prix "techniques d’excellence". Ex-eaquo pour ce titre, Mathieu Pacaud du restaurant Hexagone. Le Gault&Millau d’Or revient à David Toutain, déjà étoilé au Guide Michelin 2015. Le très médiatique Christophe Michalak se voit attribuer le prix du meilleur chef pâtissier pour son travail au Plaza Athénée. Le prix très particulier, et presque hommage, de "la transmission" est remis à Pascal Barbot chef de l’Astrance pour son dévouement dans la formation des futurs grands cuisiniers qui passent par sa maison. Le Jeune Talent de l’année est Marc Cordonnier avec Gare Au Gorille, ancien second de Michel Grébault. Cette adresse est pour beaucoup la nouveauté à ne pas rater depuis la rentrée. Des chefs étrangers sont également récompensés pour l’apport qu’ils font à la gastronomie française : Le Grand de Demain est Ryuji Teshima, le prix de l’innovation revient à Atsushi Tanaka et l’Espoir 2015 est Aaron Isip. Gault&millau pense aussi à ceux qui innovent dans la cuisine de terroir comme Julien Duboué qui représente la "tradition d'aujourd’hui" ou Philippe Belissent, cuisinier de la mer avec son restaurant Cobéa. Enfin le sommelier de l’année est bien évidemment Alexandre Seret du restaurant Les Déserteurs dont la carte des vins fait partie intégrante du concept du restaurant. Que pensez-vous du palmarès?