Gastronomie : Le vocabulaire pointu rentre dans le dictionnaire

Ecrit par

Cuisine moléculaire, bistronomie, végan, crudivore, avez-vous déjà employé ces mots ? Si oui, sachez qu'ils figurent désormais dans l'édition 2016 du célèbre dictionnaire Larousse.

Larousse a décidé d'affiner ses termes en terme de gastronomie. En effet, les cuisines modernes du type moléculaire ou bistronomique font leur apparition dans l'édition 2016 du dictionnaire. Rappelons que la cuisine moléculaire est une discipline scientifique qui vise à capter les mécanismes des transformations culinaires. Le but est d'être un chimiste en cuisinant. Les principales créations issues de cette gastronomie atypique sont les plats sous forme de cube ou liquide dans un tube à essai. En les ingérant, nous avons l'impression d'avoir consommé le dit-plat dans son intégralité. Si cela vous tente, des astuces de chefs sont en vente. Le principe de la bistronomie est plus simple : il s'agit de présenter des plats de chefs cuisiniers en petite quantité, ou sous forme de tapas, comme dans un bistrot. Ainsi, nous nous alimentons rapidement entre deux rendez-vous, mais sans prendre un gramme, grâce à la finesse du mets.

D'autres termes, plus spécifiques aux habitudes alimentaires de chacun, ont également fait leur entrée. Il y a notamment "vegan" et "crudivore". Le premier ne relève pas d'un simple mode d'alimentation, mais d'un véritable style de vie. Le véganisme va encore plus loin que le végétalisme, qui pour rappel, consiste à être, en plus d'un non-consommateur de protéines animales, un non-consommateur de produits dont au moins l'un des composant est issu d'animaux (lait, œuf, fromage, beurre; etc.). Véritable mouvement moral, le véganisme requiert toutes les caractéristiques du végétalisme, avec en plus le boycottage total de l'utilisation des animaux : parcs animaliers, cosmétiques, vêtements, etc. D'ailleurs, Ikea a récemment lancé des boulettes végan. Le crudivorisme, quant à lui, est un régime alimentaire consistant à manger principalement des crudités, souvent issus de l'agriculture biologique. Les crudivores peuvent être carnivores, végétariens ou végétaliens. La cuisine et les modes de vie se précisant davantage, même au-delà des modes, Larousse a compris la nécessité de s'ouvrir à cette modernité. Etes-vous satisfait(e)s de ces nouveaux mots ?

Source : la-croix.com