Gastronomie française : Ce que le monde nous envie

Ecrit par

A l'heure où les concepts d'émissions culinaires explosent, que les rayons de livres de cuisines ne désemplissent pas et que les chefs de renom poussent comme des fleurs, la gastronomie française reste la référence en matière d'excellence. Mais qu'est-ce-que nous avons réellement de plus que les autres ?

En 2010, la cuisine française est rentrée dans le patrimoine de l'Unesco. Une récompense due aux chefs de qualité dont le pays regorge, aux émissions culinaires à succès, aux récompenses et guides qui font la loi dans le milieu international et aux formations d'excellence proposées aux jeunes. DePaul Bocuse à Alain Ducasse en passant par les nouveaux chefs Philippe Etchebest et Christophe Michalak, la liste des talents de la fourchette est infinie. La raison ? Le besoin de faire plaisir aux clients, de se renouveler, de se surpasser. C'est pourquoi on peut rencontrer des restaurants français classiques et étoilés partout dans le monde. Alors qui juge, sur quels critères ? Les deux guides gastronomiques qui font la loi du marché (et des étoiles) sont le guide Rouge Michelin et le Gault et Millau. De plus, notre patrimoine gastronomique est représenté à travers des produits emblématiques de notre savoir-faire comme le vin, le champagne et le foie gras ou encore le fromage et le chocolat.

Ferrandi, Vatel...Côté formation, la France est la destination favorite pour les étudiants en restauration du monde entier car nous disposons des meilleures écoles . Mais loin d’être réservé à une élite, la gastronomie s'est énormément démocratisée ces derniers temps, essentiellement grâce à l'arrivée d’émissions culinaires aussi divertissante qu'instructives. Entre Top Chef, Masterchef, le Meilleur Pâtissier ou même un Dîner Presque Parfait. La cuisine est partout, et les français en redemandent. Ces missions connaissent un véritable succès d'audience à la télé avec par exemple 30.5 millions de téléspectateurs. Tout cet héritage fait que les français ont une sensibilité certaine envers la cuisine, et particulièrement le fait-maison. Il suffit de regarder certains chiffres explicites comme le fait que 97% des français font la cuisine eux-mêmes et que seuls 3% d'entre eux consomment des plats surgelés. Malgré la multiplication des fast-food, les repas traditionnels restent encore en tête, pour notre plus grand plaisir !