Gastronomie du Qatar : 10 choses à savoir sur la cuisine de Doha à Al Rayyan

Ecrit par

Parce que le Qatar est trop souvent associé à son engagement footballistique, la rédac vous propose aujourd'hui de découvrir 10 secrets de la cuisine Qatarie. Habitudes de consommation, plats emblématiques... vous découvrirez comment le Qatar conjugue tradition et modernité dans ses assiettes.

A l’heure ou le Festival International de la Gastronomie au Qatar ferme tout juste ses portes, la rédac revient sur les habitudes culinaires et gustatives des autochtones. Habitants du Moyen-Orient mais également vivant à la croisée des chemins de multiples civilisations, les Qataris possèdent une culture gastronomique impressionnante. Mezze à la turque, tsasiki grec ou desserts occidentaux… découvrez ici 10 caractéristiques de la cuisine locale que nous avons pu observer sur place !

1 ) Les repas se prennent tôt... ou tard !

Le soleil se lève plus tôt au Moyen-Orient qu’en France. Alors à l'heure où nous sommes tous endormis, les Qataris eux, sont déjà au petit-déjeuner. Celui-ci est en effet pris aux alentours de 6 heures du matin, tandis que le dîner prend place vers les coups de 22 heures. C'est pourquoi un gros goûter est généralement organisé vers 17h.

2) Manger salé dès le matin

Contrairement à nous autres latins, les Qataris ont plutôt tendances à imiter les nordiques avec un petit-déjeuenr salé. Étrangement, quand les maghébins ont l'habitude de consommer les "crêpes à 1000 trous" appelées Beghrir ; au Qatar c’est plutôt yaourt, fromage et olives au menu.

3) Dire "adieu" aux couverts

Si vous êtes invités un jour à une table Qatarie, ne vous attendez pas à couper votre viande avec un couteau. La tradition veut que le pain pita remplace toute sorte d'ustensiles. Ce qui nous a valu pas mal de petites moqueries quand on s’y est essayé. Pas facile de manger une viande en sauce sans couteau ni fourchette !

4) Un désordre bien organisé

Les repas ne se prennent pas dans l'ordre que nous connaissons à savoir "entrée-plat-dessert". Tous les mets d’un repas sont posés en même temps sur la table d sorte à ce que les invités se servent à leur guise et dans l’ordre qu’ils l’entendent. Au Qatar, personne ne vous embêtera si vous optez pour une poignée de dattes en début de repas, du houmous et des olives ensuite pour finir sur de l’agneau en dessert !

5) Des accompagnements revisités

Si nous avons l’habitude de consommer du taboulé composée grains de semoule, la base de la recette originale est le persil haché. Et c’est comme cela qu’il est consommé au Qatar, accompagné de blé concassé, de morceaux de tomates, d’ail et d’oignons. Une recette super rafraîchissante qui ferait presque pâlir l’ancienne version en cas de grandes chaleurs ! Aussi, c’est la première fois que nous avons mangé du riz aussi parfumé. En effet, si tous les plats que ce soit la viande ou le poisson sont accompagnés de riz, celui-ci se présente différemment de l’original : il est long et fin...Mais surtout sucré. Et le résultat est surprenant et délicieux.

7) L’agneau star

Si nous venons de manger l’Agneau Pascal pour la fête de Pâques, nous ne sommes pas les seuls à adorer cette viande goûtue et parfumée. Au Qatar, le plat le plus emblématique est le Shawarma, une sorte de kebab revisité à base de fins morceaux d’agneaux. Sinon, vous pouvez également déguster un Ragoût d’agneau, très proche de la recette que nous pouvons manger ici et pourtant est un plat emblématique de la culture d’Arabie Antique.

8) Des gâteaux originaux

Au Qatar, la pâtisserie a presque autant d'afficionnados qu'en France. Pâtisseries orientales, flans aux fruits, cakes et tartelettes… les gâteaux proposés aux tables locales n’ont rien à envier à nos spécialités ! Si vous faites un jour escale au Qatar, il ne faudra pas passer à côté de la Mère d’Ali, une sorte de pudding aux noix et raisins blancs ou encore le Pain du Harem, un gâteau au fromage nappé de crème.

9) Le rite du café

Les Qataris sont fans de boissons chaudes, cela fait partie de la culture. Tous les cafés sont ouverts jusqu’à très tard dans lesquels les hommes majoritairement dégustent du café noir, du thé qahwa turq, du thym infusé ou zaater de karkadé ou encore du lait chaud…au gingembre !

10) Le poids de la culture occidentale

Si la cuisine Qatarie se doit d’être hallal et que la consommation d’alcool est formellement interdite dans tout le pays, cela n'empêche pas les habitants de s'intéresser fortement à la culture occidentale. De ce fait, la ville de Doha regorge de fast-food américains tels que Shake Shack, Johnny Rockets ou d’autres chaînes de burgers connues localement telles que Burgeri Burger. Et outre la street food, la gastronomie française connaît également un fort succès auprès des Qataris. Un intérêt amorcé par l’arrivée d’Alain Ducasse au sein du restaurant du Musée des Arts Islamique. Ouvert en novembre 2012, IDAM connaît un succès incroyable notamment grâce aux mélanges de spécialités méditerranéennes comme les pastilla, le zaalouk (courgette) tout en les mariant à des mets d’excellence tels que le caviar ou le homard.