Gaspillage alimentaire interdit en Belgique

Ecrit par

Problème majeur dans notre société de consommation, le gaspillage alimentaire a trouvé sa solution en Belgique. En effet le pays lance des mesures pour éviter ce gaspillage excessif. meltyFood vous en dit plus.

A l'instar d'autres villes belges, Herstal a décidé d'agir au niveau des industries agro-alimentaires en forçant les supermarchés à donner leurs invendus à des associations d'aide alimentaire. A l'heure où la moitié de la nourriture mondiale finit à la poubelle, Frédéric Daerden, maire de la ville de Herstal en Belgique a eu la brillante idée d'ajouter une clause obligeant les supermarchés à faire don de leurs invendus, sans ça, leur permis d'environnement ne sera pas renouvelé. Le permis d'environnement est une exclusivité belge, permettant aux magasins de s'installer dans la ville, c'est l'équivalent d'un permis d'exploitation. Le but de cette nouvelle clause est de limiter le gaspillage alimentaire et de nourrir les personnes dans le besoin.

Gaspillage alimentaire interdit en Belgique

La Belgique, loin de vouloir ressembler aux américains, gaspilleurs alimentaires hors-pairs, ce sont 200.000 personnes bénéficiaires de l'aide alimentaire, quand 15 kg de nourriture par personne et par an sont jetées. Soit l'équivalent de 3 repas par jour pour 30.000 personnes durant 1 an. Les magasins quant à eux sont responsables d'un gâchis immense en jetant des produits quelques jours avant la fin de la date de péremption. L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) travaille en collaboration avec les structures communales en allégeant les dispositifs de traçabilité alimentaire. Ainsi, si un produit doit être rappelé par une enseigne à cause d'un problème sanitaire, cela se fera dans les plus brefs délais.

Gaspillage alimentaire interdit en Belgique
Gaspillage alimentaire interdit en Belgique