Cidre, l’indissociable de l'Epiphanie

Ecrit par

Une Epiphanie sans cidre, ça n'existe pas ! C'est ce qu'a confirmé un sondage mené par l'Observatoire des moments de convivialité pour l'interprofession des Cidres de France. La galette des rois a finalement trouvé chaussure à son pied pour l'année 2015.

46 %, c'est le pourcentage de personnes associant spontanément le cidre à la galette des rois. Selon une étude faite à l'initiative des Cidres de France, la boisson serait l'accompagnement privilégié de l'Epiphanie avant le champagne (24%) et les boissons chaudes (14%). Réalisée sur un échantillon de 1020 personnes âgées de 18 ans et plus, l'enquête révèle qu'un Français sur deux serait attaché à cette association mais attention ! À chacun ses préférences et il semble que le cidre doux remporte la palme d'or chez les femmes à 48 %, en particulier chez les 18/24 ans (60%). Avec ses notes sucrées et fruitées, il s'associe à merveille avec une galette à la pomme ou briochée. Chez les hommes, on préfère les saveurs franches du cidre brut à 48 %, les 65 ans et + en tête de liste avec 64 %. N'oublions pas les nouvelles références quémandées par la jeune génération, le cidre rosé et le poiré. Au total, plus de 6 millions de bouteilles sont vendues chaque année durant la période fatidique et l'année 2015 n'y coupera pas. À la rédac, le délice de poire Ecusson a été testé et approuvé.

Cidre, l’indissociable de l'Epiphanie

Ce n'est pas tout. Si, depuis quelques années, l'offre ne cesse de s'élargir dans les boulangeries et en grande surface, la galette des rois reste le dessert phare de l'Epiphanie à 70 %, loin devant la brioche des rois du Sud de la France (22%). Les Français l'aiment tellement qu'ils en dégustent plus de 3 fois dans l'année ! Synonyme de convivialité (43%), la galette des rois se mange à plusieurs pour le plaisir du ventre comme pour celui des yeux. Tradition oblige, chacun se prête au jeu et espère faire partie des 22 % à trouver dans sa part la fève (de manière honnête ou non). Les malchanceux auront donc une bonne excuse pour manger plusieurs parts durant le mois de janvier. Et pour en savoir plus sur l'Epiphanie, la rédac vous en dit plus sur les traditions européennes.