Food Truck à Paris en augmentation 

Ecrit par

Après avoir lancé un appel à projet en janvier dernier, Anne Hidalgo a finalement établi 40 nouveaux emplacements dédiés aux futurs food trucks à découvrir début juillet à Paris. Les intéressés sont invités à candidater jusqu'au 15 mai 2015.

Anne Hidalgo a tenu sa parole, avoir lancé un appel à projet en janvier 2015, la maire de Paris a finalement créé quarante emplacements dans la capitale dédiés aux food trucks. En effet, après réflexion, il est apparu qu'associée aux activités traditionnelles de restauration, la cuisine de rue pouvait contribuer à l'amélioration du tissu économique régional et au développement de nouvelles pratiques culinaires, responsables et de qualité. D'où la volonté d'encourager les jeunes entrepreneurs voulant se lancer dans l'aventure de la restauration mobile. Les lieux, quant à eux, ont été sélectionné avec soin par la Direction du Développement Economique, de l'Emploi et de l'Enseignement supérieur, en fonction de l'attractivité du quartier et de l'offre de restauration déjà existante. Et pour qu'il n'y ait pas toujours les mêmes offres, plusieurs camions vont successivement occuper un même endroit durant la semaine, à l'heure du déjeuner ou en soirée. Plutôt sympa l'idée, non ? Si vous avez un concept révolutionnaire à soumettre, meltyFood vous conseille de vous dépêcher : vous avez jusqu'au 15 mai prochain pour déposer votre candidature. Les premiers camions doivent, normalement, être mis en place début juillet pour l'été.

Food Truck à Paris en augmentation 

Bien entendu, la bataille va être rude pour faire partie des heureux élus. Pour être retenu, il faut répondre aux critères d'attribution suivants : la qualité des produits proposés, le respect des normes environnementales et du plan pollution, l'accessibilité des tarifs et l'aspect esthétique des camions. Petit bonus : vous avez une chance supplémentaire si vous êtes une entreprise sociale et solidaire. Vous avez bien tout noté ? Parce que ça ne fait que commencer. Si votre candidature est choisie, vous devrez verser une redevance à la mairie de Paris pour chaque plage d'occupation d'un espace. Selon la catégorie à laquelle il appartient, un tarif fixe lui est associé (70€ pour la catégorie 1, 110€ pour la deuxième et 135€ pour la troisième), auquel va s'ajouter une part variable (minimum 8 % du chiffre d'affaires HT). Il faut donc avoir un projet en béton si vous voulez concurrencer les géants du food truck parisien comme Cantine California, Le Camion qui Fume ou encore Leoni's Deli.

Cet article est sponsorisé.