Fast Food : La Russie leur fait la guerre

Ecrit par

Confrontés au problème de surpoids lié au changement du modèle nutritionnel de sa population, les députés Russes veulent choquer les consommateurs de fast-food avec un étiquetage écœurant sur les emballages.

Si la question de poser des avertissements sur les bouteilles de vin a été posé il y a peu par Tracey Crouch, femme politique anglaise, en Russie, la prévention par l'affichage des méfaits des produits va plus loin puisqu'il concernerait l'ensemble des emballages de fast-food. Effectivement, selon les députés de la Chambre basse du Parlement russe, "La situation est la même qu’avec les cigarettes – les consommateurs doivent être avertis des dangers de la restauration rapide. Aussi, la publicité pour les fast-foods et les emballages dans ces restaurants doivent comporter des avertissements". Concrètement, "les parlementaires proposent d’apposer sur ces emballages des images qui démontrent les conséquences des maladies qui peuvent être provoquées par la consommation régulière de tel ou tel produit dans les établissements de restauration rapide", comprendre : une personne obèse et une ribambelle d'avertissements sur la boite du cheeseburger. En première ligne seraient concernés : McDonald’s, KFC et Burger King. Particulièrement dans le viseur des autorités russes, Ronald et ses informations sur la valeur nutritionnelle déjà divulguées de ses burgers mais "sous-évaluées" à en croire les dires des députés.