Fast Food et œufs de poules élevées en plein air, où en est-on en France ?

Ecrit par

Alors que la vente d’œufs bio et/ou élevés en plein air est en légère hausse depuis quelques années, où en est la France sur ce sujet qui semble attirer la sympathie du public ?

Aux Etats-Unis, c’est le fast-food Wendy’s qui vient d’annoncer que plus aucun œuf dit "industriel", ou provenant de poules élevées en cages, ne seraient utilisés pour la préparation de leurs sandwichs, beignets, desserts... La chaîne emboîte le pas des géants de la restauration rapide comme McDonald’s, Starbucks ou encore Dunkin' Donuts. Un pas en avant considérable qui n’est pas justifié que par des raisons morales ou éthiques, nous en avons déjà parlé, mais principalement pour des raisons sanitaires. En effet, une épidémie de grippe aviaire continue de s’étendre dans les élevages intensifs après plus de 6 ans de lutte de la part des autorités américaines. Après une pénurie qui a réellement menacé le bon fonctionnement des entreprises concernées en mai dernier, un retour à l’élevage classique s’est donc imposé outre-Atlantique depuis quelques mois.

En France en revanche, beaucoup de travail reste à faire ! Si certains distributeurs ont bannis les œufs industriels depuis de nombreuses années, comme Monoprix dès 2013, les élevages "bios" ou plein air restent minoritaires. En 2014 la consommation d’œufs bios avait augmenté de 12,5% en France, une hausse considérable mais qui ne semble pas convaincre tout le monde. A commencer par les industriels, qui au final représentent les premiers acheteurs, et qui ont tendance à préférer les produits à bas prix. En effet, même si vous pensez vous vous être mis aux œufs bios en les achetant de manière individuelle, vous mangez très certainement aussi des œufs industriels, contenus dans des plats préparés, comme le rappelle constamment l'association L214 Éthique & Animaux qui fait parler d'elle régulièrement en publiant des vidéos chocs sur les coulisses des élevages français.

Les œufs sont présents quasiment partout dans le monde de l’industrie agro-alimentaire puisqu’il sert de liant. S’il parait évident d’en trouver dans une "mayonnaise aux œufs frais", le surimi, le jambon, certaines sauces ou encore les lasagnes et même certains shampoing en contiennent. Pour savoir s’il s’agit d’œufs élevés en plein air, l’astuce est très simple comme le rappelle Brigitte Gothière, porte-parole de l'association L214 Éthique & Animaux au HuffPost, "Le plein air est un argument que les marques ne manquent pas de mettre en avant donc si cette mention n'apparaît pas en gros sur la boîte, vous êtes sûr que des œufs en batterie ont été utilisés". Pour preuve, Saint Michel, le biscuitier annonçait fièrement en novembre dernier devenir "le premier biscuitier industriel français à fabriquer 100% de ses gâteaux avec des œufs de poules élevées en plein air". Le chemin est encore long mais la découverte en France de 2 nouveaux foyers de la grippe aviaire de décembre 2015 semble alerter les autorités sanitaires sur cette question.