Exercice intense avant un repas gras pour contrer les effets

C’est l’été et vous pensez aux quelques kilos que vous avez pris cet hiver, mais l’idée de vous priver de vos aliments préférés est inimaginable ? Des scientifiques ont la solution : une courte phase d’exercice physique intense avant le repas pour contrecarrer les effets, tant sur le plan calorique qu’au niveau de la santé en général.

Avec l’été qui approche et les quelques kilos qu’on a pris cet hiver, on redoute tous le moment où il va falloir enfiler notre maillot. Pour surmonter cette étape estivale obligée chacun à sa solution, plus ou moins bonne. Vous pouvez cuisiner avec moins de calories sans vous en rendre compte comme on vous l’a conseillé chez meltyFood. Vous pouvez aussi essayer la méthode mise au point par des scientifiques permettant de contrecarrer les effets de certains repas trop gras ou caloriques. Il suffit de réaliser une activité physique intense pendant une très courte durée juste avant le repas. C’est ce qui ressort d’un étude de l’Université d’Exeter en Angleterre. Selon les chercheurs seulement 8 minutes de vélo à haute intensité est plus bénéfique que 25 minutes à rythme modéré. Une activité intense améliore le fonctionnement des vaisseaux sanguins. Or, la dépréciation de ces derniers est le premier effet produit par un repas gras sur l’organisme, augmentant ainsi les risques de maladies cardiovasculaires.

Exercice intense avant un repas gras pour contrer les effets

Avant de publier leurs résultats dans la revue The American Journal Of Physiology - Heart And Circulatory Physiology, les chercheurs de l’université d’Exeter ont comparé à différents intervalles une période d’exercice intense contre une période d’exercice modérée sur la fonction des vaisseaux sanguins et la dense calorique de garçons et filles adolescents après avoir consommé un milk-shake riche en graisses. 8 minutes de vélo intenses valent mieux que 25 minutes de vélo à vitesse modérée. Le docteur Alan Barker du centre de recherche de santé et d’exercice des sciences de l’enfant confie au Dailymail "Notre étude montre que l’intensité de l’exercice joue un rôle important dans la protection de la fonction des vaisseaux sanguins chez les jeunes après la consommation d’un repas trop gras. Considérant que peu d’adolescents actuellement atteignent le minimum recommandé d’une heure d’activité physique modérée par jour, de petites quantités d’exercice physique effectuées à une intensité plus élevée pourrait offrir une alternative intéressante pour améliorer la santé notamment des adolescents." Même si cette étude mérite d’autres recherches, cette méthode semble plus efficace pour perdre du poids que de ne pas manger le soir.

Source : Activité physique intense avant un repas pour éliminer les effets