Etats-Unis : La guerre contre la healthy food de Michelle Obama est déclarée

Ecrit par

Quand Michelle Obama décide de troquer Twix et Kinder pour fruits et laits écrémés dans les distributeurs d'écoles, c'est la goutte de trop. Les enfants américains s’indignent des mesures drastiques prises par la Première dame pour lutter contre l'obésité.

L'obésité est le cheval de bataille de l'épouse de Barack. En effet, depuis 2010 elle s'efforce d'appliquer sa loi "healthy, hunger-free kids act". Mais après que Michelle Obama soit entrée en guerre contre les pubs alimentaires à destination des jeunes elle impose maintenant aux cantines d'écoles de troquer leurs nuggets-frites contre des fruits et des légumes. Cet engagement fort tient particulièrement à cœur la Première dame qui pense que la prospérité du pays passe avant tout par la santé de ses enfants. A la rentrée 2014, croyant avoir gagné le combat, Michelle Obama a poussé le bouchon un peu trop loin en décidant de vider les distributeurs de friandises par des distributeurs de fruits et de lait écrémé.

Etats-Unis : La guerre contre la healthy food de Michelle Obama est déclarée

Cette fois, cela ne passe pas et une vague d'opposition se soulève : parents, enfants et parti Conservateur s'indignent de ce durcissement de loi et dénoncent une forme de dictature de la part de la First lady. Ils ont alors inventé le #BringBackOurSnacks, littéralement "Rendez-nous nos snacks" parodiant le célèbre #BringBackOurGirls du soutien des 200 jeunes nigériennes enlevées. Les critiques vont plus loin en traitant la famille présidentielle de "food nazi" ou en moquant une Michelle Obama trop grosse... A la rédac, on salue toutes ces nouvelles décisions ainsi que son courage de mener à bout de bras un tel projet ! Que pensez-vous de la loi de Michelle Obama?

Source : lefigaro.fr