Et si tout le monde devenait végétarien?

Ecrit par

A quoi ressemblerait le monde si tout le monde devenait végétarien ? Une chaîne Youtube a imaginé changement en se basant sur des données réelles.

Que se passerait-il si la planète entière devenait végétarienne ? Même si ce changement ne se fera pas du jour au lendemain, de nombreux éléments nous permettent de croire que la consommation excessive de viande est en train de reculer dans les pays du Nord et de nombreuses initiatives se développent dans cette lancée. Par exemple, le premier fast-food végétarien, bio et sans gluten va ouvrir à Toulouse et l’on évalue aujourd’hui qu’environ 4 à 5% des américain sont végétariens contre plus de 30% de la population en Inde. Par conséquent, avec les informations que nous avons aujourd’hui, à quoi ressemblerait le monde si la planète entière suivait cette évolution ?

La chaîne Youtube Asap Science a imaginé ce monde où les 20 millions de poulets, les 1,5 millions de bœufs ou encore le million de porcs ne seraient pas élevés par l'Homme. D’abord si plus personne ne s’occupait de ces animaux, ils finiraient en grande majorité par mourir ce qui libérerait quelque 33 millions de km² d’espace, et il faudrait ajouter à cela les terres cultivables utilisées pour faire pousser l’alimentation destiné aux bêtes d’élevage. Cependant, de ce que l’on sait sur l’espace "récupéré", une partie se changerait en désert parce qu’il est actuellement trop sec pour y cultiver quoi que ce soit. Une grande partie à l’inverse retrouverait son état sauvage et de vastes forêts occuperait l’espace.

Et si tout le monde devenait végétarien?

Ces forêts qui se "nourrissent" de CO2 participeraient à l’équilibre et seraient un bon début pour lutter contre l’effet de serre et donc le changement climatique. Sans compter que l’élevage "industriel" contribue au réchauffement climatique à cause du méthane que relâchent les animaux comme les bœufs ou les porcs, soit 15% des gaz à effet de serre. De plus, 70% de l’eau potable dans le monde est utilisée pour l’entretien des animaux. D’un point de vue pratique, alors qu’il faut 15 000 litres d’eau pour produire 1 kg de bœuf, il n’en faut que 1 600 pour la même quantité de céréales ou 900l pour un kg de fruits. Et même s'il faudrait consommer plus de fruits ou de légumes pour compenser la perte calorique que nous apporte la viande, le ratio est toujours 5 fois inférieure pour la quantité équivalente de fruits.

En revanche, de nombreux produits coûteraient soudainement beaucoup plus cher comme les sacs faits en cuir ou encore les produits qui contiennent de la graisse animale comme les bougies ou certains détergents. Près d’un milliards de personnes dans le monde perdraient également leur emploi, et même s’ils se reconvertissent, le changement ne se fera pas délicatement. Enfin, si le régime végétarien prend de l’ampleur dans notre partie du monde, la tendance est inversée dans des pays comme l’Inde ou la Chine où la population devient de plus en plus fortunée et consomme par conséquent plus de viande. Ce qui est assez rionique puisque c’est aujourd'hui de ces pays-là que viennent les plus belles idées puisque Memphis Meat, la première boulette de viande clonée et bon marché est un entreprise indienne.