Diminuer les graisses plutôt que le sucre pour mincir

Ecrit par

Vous pensiez que pour perdre du poids il fallait nécessairement réduire le sucre de votre alimentation ? Une étude américaine prouve le contraire et va peut être changer votre façon de manger. Diminuer les graisses serait bien plus efficace pour mincir. meltyFood vous dit tout.

Après nous avoir révélé il y a quelques semaines queles fruits rouges étaient des atouts santé pour perdre du poids, une nouvelle étude américaine nous annonce qu’il vaut mieux réduire les graisses plutôt que le sucre pour mincir. Vous avez pris quelques kilos cet hiver et vous redoutez le moment où vous devrez enfiler votre maillot pour la plage ? Pas de panique, on est là pour vous aider. On a beau être gourmand, chez meltyFood on fait nous aussi attention à notre ligne. Une nouvelle étude présentée à la Endocrine Society de San Diego révèle que pour mincir de façon plus efficace il vaut mieux diminuer la quantité de graisses que de sucre de son alimentation. Une alimentation pauvre en lipides permet de perdre jusqu’à 67% de poids supplémentaire qu’une alimentation pauvre en glucides. Une nouvelle qui va faire ravir les adeptes du sucré mais déplaire aux amateurs de friture. Le bonheur des uns fait souvent le malheur des autres.

Diminuer les graisses plutôt que le sucre pour mincir

Pour parvenir à ces résultats les chercheurs ont étudié 10 hommes et 9 femmes souffrant d’obésité et d’un âge moyen de 24 ans pendant environ 7 semaines. Encore mal évaluée, l’obésité est une maladie qui touche de plus en plus de personnes et est à l’origine de nombreux problèmes cardiovasculaires. Il est urgent de trouver des traitements et d’enrayer l’expansion aux Etats-Unis. C’est pourquoi de nombreuses études en on fait leur objet de recherche. Le Docteur Kevin D.Hall, auteur de l’étude et chercheur au National Institute of Diabets and Digestive and Kidney Diseases de Bethesda dans le Maryland confie explique selon des propos rapportés par Sciencedaily "Notre étude est la première à étudier si le même degré de réduction de calories, soit en limitant les glucides soit en réduisant les lipides conduit à des pertes de poids similaires chez les personnes souffrant d’obésité." Bien entendu cette étude est à prendre avec du recul et nécessite des recherches approfondies.