Des pommes de terre pour éradiquer la faim dans le monde

Ecrit par

Une équipe de scientifiques et d’agriculteurs néerlandais a découvert que certaines espèces de pommes de terre pouvaient être cultivées naturellement dans de l’eau salée. Cela pourrait être une solution à la faim dans le monde.

Et si la pomme de terre pouvait comme à l’époque de sa découverte, sauver le monde de la famine ? Une situation qui prend des proportions hors de tout contrôle, comme vous l’avait montré meltyFood avec le projet The Poverty Line : Que peut se payer un pauvre par jour autour du monde Une équipe d’agriculteurs de l’île de Texel et de scientifiques de l’Université d’Amsterdam étudient actuellement la possibilité de faire pousser des espèces de fruits et de légumes en les arrosant d’eau salée. Pour l’instant, les meilleurs résultats concernent la pomme de terre. Cependant, la culture d’autres fruits et légumes te que les fraises, les carottes, les oignons et la salade sont en cours d’étude. Tout a commencé lorsqu'une tempête provenant de la mer de Wadden a heurté de plein fouet les champs de l’île de Texel. Ce projet pourrait être la solution à la salinisation des sols qui menace la sécurité alimentaire dans le monde, qui est principalement due à la montée des eaux, un phénomène qui touche de façon dramatique les Pays Bas.

Des pommes de terre pour éradiquer la faim dans le monde

Ce projet à caractère presque militant intéresse de nombreux pays. Des pays dont les apports caloriques quotidiens de la population sont faibles, tels que l’Egypte, le Bangladesh et l’Inde qui ont déjà demandé à faire partie du projet. Des plants de pommes de terre ont été cultivés dans des localités concernées par la salinisation, notamment dans les bassins du Fleuve jaune en Chine, de l'Euphrate en Syrie et en Irak, et de l'Indus au Pakistan. Les résultats préliminaires sont encourageants et concernent des espèces de pommes de terre déjà présentes sur terre il y a des milliers d’années et qui ont été découverte dans des régions côtières. Pour l’instant, le coût de ces pommes de terre au kilo est de 5€, ce qui est 5 fois plus cher qu’un kilo de pommes de terre classiques au supermarché, mais cet écart est certainement dû au coût élevé de cette culture encore expérimentale. Que pensez-vous de cette possibilité?

Source : http://actu.orange.fr/sciences/aux-pays-bas-des-patates-au-sel-contre-la-faim-dans-le-monde-afp_CNT0000009CCRY.html