Des cafés sociaux au Royaume-Uni contre le gaspillage alimentaire

Ecrit par

Au Royaume-Uni un projet intitulé « Real Junk Food project » propose de cuisiner dans des cafés sociaux de la nourriture impropre à la vente. Une belle initiative pour lutter contre le gaspillage alimentaire qui prend de l’ampleur.

Pour direnon au gaspillage alimentaire, Adam Smith a eu l’idée géniale de récupérer la nourriture destinée à être jetée pour la cuisiner et la servir dans des "cafés sociaux." Baptisé "Real Junk food Project", cette initiative connaît un succès grandissant au Royaume-Uni. Fruits abîmés, sucre ou céréales périmées, biscuits présentant des défauts… Tout est encore comestible et utilisable en cuisine. Alors pourquoi les jeter ? C’est la question à laquelle Adam Smith, chef cuisinier répond en transformant un établissement du New Yorkshire en Angleterre en café. Les clients peuvent venir déguster librement ses plats sans contre-partie. La devise de ce nouveau café social repose sur « payez ce que vous pouvez. » Quand les gens ne sont pas en mesure de payer, ils peuvent aider au service ou à la vaisselle. Le restaurant a réussi à utiliser pour l’instant près de 20 000kg de nourriture qui auraient été jetée, soit près de 56 000€ pour nourrir 100 000 personnes. Fort de son succès, l’idée a convaincu plusieurs autres personnes avec plus de 47 cafés sociaux de ce type créés au Royaume-Uni, mais aussi au Brésil.

Alors que le gaspillage alimentaire est interdit dans certains pays comme la Belgique, il reste un fléau pour d’autres et demeure un problème majeur de la société. Adam Smith souhaite voir la loi modifiée pour éviter aux grandes surfaces et industriels jeter autant de nourriture. Son projet rassemble des gens de différents milieux sociaux et de toute zone géographique car ce n’est pas seulement l’argent qui est en jeu mais aussi l’écologie. Il confie au journal The Independent "Nous prenons régulièrement de la nourriture dans les poubelles de supermarché si c’est nécessaire. Plus de 90% des aliments jetés sont encore consommables. Nous avons même récupéré du caviar le mois dernier se périmant en décembre 2015 !" La notoriété croissante de ce projet a attiré l’attention de certains acteurs de la grande distribution qui sont actuellement en pourparler avec Adam Smith pour lui donner certains aliments et denrées plutôt que de les jeter. Il faudra peu de temps avant qu’une telle initiative traverse la manche et se retrouve en France. Un moyen de lutter contre le gaspillage alimentaire et réduire le problème de la faim en offrant aux plus démunis de quoi se nourrir.