Chocolat

Chocolat : Ebola pourrait avoir une influence sur la production

Publié par
LoicCabrerizo
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Alors que les fêtes de fin d'année approchent emportant avec elles les chocolats, les industriels du cacao s'inquiètent de la propagation du virus Ebola en Côte d'Ivoire et au Ghana où ils représentent 60% de la production mondiale de cacao.

Les industriels du chocolat comme Nestlé, Mars, ou Hershey s'inquiètent de la propagation du virus Ébola en côte d'ivoire et au Ghana, craignant une pénurie de cacao. Le Nigéria, producteur de cacao, a déjà été touché par le virus, et les industriels ont peur que d'autres terres productrices de cacao ne soient infectées. La côte d'ivoire représente 40% et le Ghana représente 20% de la production mondiale de cacao. De quoi inquiéter les industriels mais aussi tous les amateurs de chocolat, et notamment le Brésil, premier consommateur de chocolat blanc. On imagine même Willy Wonka au bord de la dépression face à une telle nouvelle.

Depuis une quinzaine de jours, le prix à la tonne du cacao à grimper jusqu'à 3100 euros, soit une augmentation de 10 %. Une incroyable inflation qui nous donnerait presque envie d'investir dans la fève de cacao plutôt que dans l'or. Mais le chocolat n'est pas le seul aliment à être menacé. Le Ghana produit également des graines de sésame et des noix de cajou. C'est pourquoi, des entreprises telles que Nestlé, Mars et Hershey ont répondu à l'appel de la World Cocoa Foundation pour amasser des fonds afin d'aider les organismes humanitaires. La Fondation mondiale du cacao a fait savoir mercredi qu'elle a ainsi récolté 600.000 dollars auprès de plusieurs entreprises du secteur. Nestlé, numéro un de l'alimentation, a annoncé sur son site un don de plus de 80.000 euros, le groupe Mars évoque lui un peu moins de 80.000 euros également. "Nous sommes heureux de faire partie de cet effort de l'ensemble de la filière pour aider les gens de Sierra Leone, Guinée, Libéria et Nigéria pour qu'ils reçoivent l'aide dont ils ont besoin", a expliqué le président de Mars Chocolate. Bien que l'espérance de vie du chocolat soit comptée, on espère que la pénurie sera évitée, et que le virus Ebola rapidement enrayé. Une fête de Noël sans chocolat ne peut se concevoir véritablement, ça serait comme réaliser un cheesecake sans pâte... C'est possible mais ça perd toute son originalité. En attendant une baisse de la production de cacao, vous pouvez vous rendre au salon du chocolat à partir du 29 octobre.

Vers une pénurie de chocolat ?
À lire aussi
Chocolat, vin, noix : Bons pour les os
À lire aussi
Chocolat, vin rouge, café contre le glaucome
À lire aussi
Chocolat : le Petit Futé sort son guide du chocolat
À lire aussi
Candia Viva Chocolat Noir, le test de la rédac 
Encore plus de contenus
Food Life

Ces aliments non-périssables à avoir

En cette période de confinement, faire ses courses est devenu une activité qui nécessite plus de préparation que d'habitude. Par contre, nous vous déconseillons de faire des stocks en quantité déraisonnable. Et dans cette logique nous avons établi une liste d'articles qui ne doivent plus se retrouver à la poubelle, en effet certains produits peuvent être consommé au delà de la date recommandée de consommation.

Ces aliments non-périssables à avoir
Food Life

Les plats les plus caloriques au monde

Quand l’envie de manger se présente, rare sont ceux qui vont réussir à se contenir face à la tentation de certains plats appétissants mais surtout très gras. On connait très bien la mélodie : Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour, pratiquez une activité physique régulière, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé, évitez de grignotez entre les repas. Tout ceci perd son sens devant les plats que nous vous présentons. Voici un petit florilège des plats les plus caloriques au monde. 

Les plats les plus caloriques au monde
Chocolat : Ebola pourrait avoir une influence sur la production
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible