Chandeleur : Crêpe et galette, quelle différence ?

Ecrit par

À une dizaine de jours de la Chandeleur, meltyFood lève le voile sur les différences entre la crêpe et la galette. Comment les prépare-t-on ? Comment les mange-t-on ? Ce soir, vous dormirez moins bête.

Le jour des crêpes approche. Pour vous faire patienter, la rédac joue les profs et vous raconte tout sur ce produit mythique. Avec du sucre, du chocolat fondu ou sous une bonne couche de chantilly, la crêpe se prête à toutes les fantaisies. Le jour de la Chandeleur, on l'accommode de cidre pour un mariage parfait mais on peut aussi manger des galettes. D'ailleurs, connaissez-vous la différence entre les deux ? La galette de sarrasin est faite à partir de farine de sarrasin, plus connue sous le nom de blé noir, et est généralement salée mais attention ! En Bretagne, selon la région où vous vous situez, la galette et la crêpe ne désignent pas la même chose.

Chandeleur : Crêpe et galette, quelle différence ?
Chandeleur : Crêpe et galette, quelle différence ?

En Haute-Bretagne, la galette de sarrasin est faite avec une pâte à base de farine de sarrasin, d'eau et de sel. Accompagnée de garniture salée, elle constitue à elle seule un plat. Une des recettes les plus courantes de la région est d'ailleurs la galette complète, à base de fromage râpé, de jambon et d'un œuf. Rien à voir avec la Basse-Bretagne où la pâte se constitue de lait, d'œufs, de farine de froment et de sarrasin. Appelée crêpe de sarrasin, elle est fine et croustillante en bouche. En version sucrée, c'est la traditionnelle crêpe bretonne dont vous connaissez tous la recette : des œufs, de la farine de froment, du sucre vanillé, du sel et du lait. Rien de plus simple donc. Si vous cherchez d'autres recettes, Marmiton regorge d'idées pouvant vous inspirer et, si vous aimez les histoires autour de la Chandeleur, découvrez les variations de la crêpe à travers le monde.